Coup d'oeil en biais

Le cœur des syndicalistes balance toujours entre la grève et la négociation

Note utilisateur:  / 0

La question de la bourse secoue les syndicats des enseignants prestataires et bénévoles qui, malgré leur appel à la reprise des cours, donnent l’impression d’être épuisés à poursuivre d’interminables négociations avec le Gouvernement.  De même qu’ils ont lancé un appel pressant à leurs adhérents pour qu’ils reprennent le chemin de l’école et renouent avec la craie, ils ont lancé tout aussi un cri d’alarme au Gouvernement, pour qu’il apure leurs arriérés de bourse absolument. La coordination des diplômés des écoles professionnelles (CDEP), par exemple, dit attendre jusque fin octobre pour voir si ses desiderata seront pris en compte.

Une fille-mère tente de se donner la mort à Talangaï

Note utilisateur:  / 0

Une fille-mère de 20 ans a tenté de se donner la mort en début de semaine à Talangaï, dans le sixième arrondissement de Brazzaville. Elle vivait au domicile de son copain, mais ce dernier l’a ramené chez ses parents pour mauvais comportement, selon lui. Elle  est revenue chez celui-ci et a tenté de se donner la mort en buvant de l’eau de Javel, suscitant une vive émotion à travers le quartier.


Les douaniers en formation pour la maîtrise du fonctionnement des scanners à palettes

Note utilisateur:  / 0

Les agents de l’administration douanière venus des divisions de Brazzaville et de Pointe-Noire se forment pendant quatre jours sur l’utilisation des appareils conventionnels à rayon X nouvellement installés aux aéroports des deux villes et au beach pour contrôler les bagages à petit format. Selon Arsène Ndaba, responsable scanner à COTECNA (société organisatrice de la formation), les machines acquises faciliteront les procédures de travail du douanier pour mieux lutter contre la fraude. Les douaniers en formation apprennent, entre autres, le processus basique des scannages et les notions de sûreté avant utilisation.


Une journée de réflexion sur la relance de l’économie

Note utilisateur:  / 0

L’annonce a été faite par Fabus Mbeh, coordonnateur national de la plateforme Think tank, le 30 septembre dernier à Brazzaville, lors d’un point de presse. La tenue de cette journée en novembre prochain, permettra de créer un cadre de concertation public-privé, afin d’améliorer l’environnement des affaires et de conduire l’opinion nationale à comprendre que le secteur privé est une source de croissance, créateur de richesse et d’emplois. La journée sera placée sous le thème: «Apport du secteur privé dans la relance de l’économique du Congo ».


Drame de CHACONA: Les parents des victimes réclament toujours l’indemnisation

Note utilisateur:  / 0

L’audience du procès en appel dans l’affaire des treize jeunes morts dans le PSP de CHACONA, ouvert le 1er octobre dernier, n’a concerné que les intérêts civils. Les parents des victimes réclament toujours l’indemnisation. Le Tribunal de Grande Instance de Brazzaville, qui avait condamné les six auteurs, tous des policiers, à des peines diverses pour homicide volontaire et non-assistance aux personnes en danger, s’était déclaré incompétente pour statuer sur l’indemnisation des victimes. Le tribunal avait condamné le 8 mars 2019 le commissaire principal de CHACONA à deux ans d’emprisonnement ferme assorti de deux cent cinquante mille francs CFA d’amende et son adjoint à trois ans d’emprisonnement ferme plus une amende de trois cent mille francs CFA. Trois autres policiers avaient écopé de douze mois d’emprisonnement ferme. L’unique femme policière poursuivie pour cette affaire avait été condamnée à une année d’emprisonnement avec sursis, plus une amende de cent cinquante mille francs CFA.  

Informations supplémentaires