Coup d'oeil en biais

Des mangues à l’armée !

Note utilisateur:  / 0

Spectacle insolite sur la route Brazzaville-Kinkala. A certains blocs de contrôle, les fameux bouchons tenus par des soldats, il n’est pas rare de trouver des militaires proposant discrètement un panier-copal de mangues. Quand l’armée vend des mangues…!     

Exaspération à Mfilou

Note utilisateur:  / 0

Le phénomène des délestages, portant parfaitement maîtrisé par les populations, a donné lieu à un début d’exaspération dans le quartier Mfilou-Moutabala, dimanche soir. Le courant «partait» et «revenait» toutes les dix minutes. Ce manège a duré trois ou quatre fois. «A quoi joue-t-il celui-là ? Il veut griller les appareils aussi? , pouvait-on entendre parmi les populations sorties dans la rue.


La pluie a donné à Brazzaville l’image d’une ville sinistrée

Note utilisateur:  / 0

L’averse de la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 novembre dans la capitale congolaise a offert un spectacle désolant et triste: inondation de quartiers et de routes, éboulements de terrains, érosions laissant des trous béants et provoquant des ravins. Au quartier Ngambio, des familles surprises de nuit par les inondations ont retrouvé des matelas, des assiettes et divers objets flottés, des maisons engorgées de sable et les occupants bloqués à l’intérieur ou obligés de sortir par une voie dérobée. A Makabandilou, quatre pylônes de la SNE n’ont pas résisté à la puissance des eaux de ruissellement. Au quartier 903 de Nkombo-Matari, derrière l’Eglise évangélique Tala Nkolo, carcasses de véhicules, sacs de sable, blocs de béton, rien n’a résisté à la furie des eaux qui ont grignoté du terrain. Au pont de Mikalou, les gens étaient obligés de se déchausser et de retrousser leurs pantalons jusqu’aux genoux. Les riverains de la Tsiémé sont parmi les plus gravement touchés.  La rivière Mfilou, dans sa crue, est sortie également de son lit, inondant les riverains. De l’autre côté de l’avenue de l’OUA (route Nkombo Matari-Mazala), une buse métallique, mais rouillée a cédé sous l’effet de la pression de l’eau. Une maison érigée sur un collecteur a été inondée. L’érosion de Casis, pourtant maîtrisée par la société Andrade Guttierez, est en train de refaire surface.    


Une messe de requiem célébrée les pieds dans l’eau à Brazzaville!

Note utilisateur:  / 0

Le phénomène des inondations n’a pas disparu à la paroisse Saint-Augustin située au bord de la rivière Tsiémé. La pluie tombée la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 novembre l’a rappelé, une fois de plus. Les prêtres avaient l’eau aux genoux. La pluie étant impitoyable, l’eau, indisciplinée, a submergé la cour, la chapelle et le presbytère. Mais, les prêtres n’ont pas renoncé à dire la messe de requiem de ce jour-là. Elle a été célébrée, malgré l’inondation. C’est peut-être pour la première fois à Brazzaville qu’on célèbre une messe dans ces circonstances inédites.

SNDE : les agents rejettent eux aussi les réformes du Gouvernement

Note utilisateur:  / 0

Le courant ne passe pas également entre les syndicats de la SNDE (Société nationale de distribution d’eau) et le Gouvernement qui prédestine l’entreprise à la privatisation ou à la restructuration. Réunis en assemblée générale extraordinaire jeudi 16 novembre comme leur collègue de la SNE, les travailleurs de la SNDE ont décidé: «Le retrait pur et simple du projet de réforme présenté par le ministère de l’Energie et de l’hydraulique auprès du Gouvernement lors du conseil de cabinet du 8 novembre 2017; l’observation d’une période transitoire de 5 ans pendant laquelle le plan d’urgence élaboré par les partenaires sociaux et transmis au ministère de l’Energie doit être exécuté avec des évaluations périodiques; le renforcement des capacités de tous les  travailleurs à différents niveaux de l’entreprise pendant la période transitoire afin de les préparer au changement de la réforme juridique de la SNE; la mise en place dans laquelle le collectif des syndicats d’entreprises doit prendre part aux ateliers à quelque niveau que ce soit.»  Que va-t-il se passer si leurs revendications ne sont pas prises en compte par le Gouvernement? On ne devrait pas tarder à le savoir.  


Informations supplémentaires