Université Marien Ngouabi: la paralysie!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’état de l’Université Marien Ngouabi n’est guère reluisant. Il est ponctué de grèves à répétition. Alors que tout semblait rentrer dans l’ordre en juillet et que l’administration, les facultés et instituts fonctionnaient, c’est le retour à la case départ avec la grève déclenchée par les responsables de l’intersyndical dudit établissement universitaire. En effet, depuis une semaine tout le personnel administratif et enseignant est en grève et ils réclament non seulement le paiement intégral de trois mois de salaire, mais aussi l’apurement des heures supplémentaires de surveillance et d’encadrement des thèses et le décaissement de la subvention de fonctionnement des trois premiers trimestres de l’année en cours. Cette grève perturbe les étudiants qui ne savent plus à quel saint se vouer. La fin de l’année académique est incertaine.

Informations supplémentaires