Confusion sur les taxes dans les marchés

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Il règne un climat déplorable dans certains marchés de Brazzaville, où personne ne sait qui fait quoi sur ordre de qui parmi les individus qui se passent pour des agents de la mairie, des services des impôts, de la police chargés de la surveillance du marché ou des agents de service de gardiennage des magasins ou même des balayeurs des devantures de boutiques et qui, à longueur de journée, se faufilent entre les tables des commerçants, carnets de reçu en main ou non, ou même fusil en bandoulière, taxant les vendeurs comme bon leur semble. Ils s’en prennent souvent aux vendeurs ambulants à qui ils font payer parfois plusieurs fois le même ticket journalier.  Les vendeurs qui étalent leurs marchandises à même le trottoir subissent aussi leur abus. Il faut faire régner l’ordre, mais dans le strict respect des lois et des biens d’autrui.


Informations supplémentaires