Des familles ont découvert, étonnées, la profanation des tombes de leurs chers défunts au cimetière d’Itatolo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une situation confuse a été constatée au cimetière d’Itatolo, à Brazzaville. Des familles, partis «nettoyer» les tombes de leurs chers défunts qui datent de 1992, et pour y déposer des couronnes de fleurs, ont eu la désagréable surprise de trouver à la place des tombes qui datent de 2017. Elles sont formelles que les tombes de leurs proches ont été cassées et l’espace cédé à d’autres familles qui y ont récemment enterré les leurs. Les familles concernées accusent certains propriétaires de cimetières privés d’avoir squatté les cimetières d’Itatolo et, donc, d’être responsables de ce phénomène.

Informations supplémentaires