Le Port autonome de Brazza asphyxié par des dettes

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’économie congolaise est en train de prendre l`eau de toutes parts. A l’image du Port autonome de Brazzaville qui est en proie aujourd`hui à de nombreuses difficultés. Le spectacle qu’il offre actuellement est bien triste. L’entreprise publique traverse une situation financière et logistique difficile, en raison d’une dette fiscale de plus de 4 milliards FCFA et d’une dette sociale d’environ 1,2 milliard. A cause de ces dettes, le Port pourrait cesser ses activités. Il semblerait aussi qu’il a perdu une bonne partie de ses domaines suite à une opération de spoliation menée par des services de l’Etat et elle subit la concurrence d’un  port parallèle ce qui diminue ses recettes. Enfin, une carence en personnel qualifié censé relever les énormes défis actuels a été également constatée. En tout cas, pour lui éviter le naufrage, il faut une intervention de l’Etat ou de quelques partenaires.

Informations supplémentaires