Coup du vendredi 31 novembre 2017 CHU ancien, CHU nouveau

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les services ont rouvert timidement au CHU. Infirmiers et médecins reviennent peu à peu dans les différents départements. Qu’a-t-on retenu de la plus longue grève du plus grand établissement sanitaire du Congo? L’Histoire nous le dira. Mais il semble déjà visible que les anciens maux sont toujours là: il faut graisser la patte, parlementer pour utiliser l’ascenseur sinon faire porter son malade au dos d’un porteur qui facture 1000 francs par étage monté. Mais à tous les étages sont affichés deux avis sérieux: le bon accueil des malades est une exigence éthique, et puis: interdit de payer des services hors guichet et sans reçu. On dirait que le CHU manque cruellement de talons-souches ces derniers jours.


Informations supplémentaires