Impôt municipal : le dernier coup de gong du maire de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mardi 4 décembre 2017, le maire de Brazzaville, Christian Roger Okemba, a rappelé aux transporteurs en commun (propriétaires de taxi, de minibus, de véhicule de transport de marchandises), par le truchement de leur syndicat, leur devoir de payer la patente de l’année 2017. La campagne de paiement fut lancée en mars dernier, mais ils ne sont pas nombreux à s’être acquittés de cette obligation. Le délai de paiement étant dépassé, il a ordonné à la police le recouvrement forcé de cette patente. Les concernés devront aussi payer une pénalité estimée à 30%. Les véhicules des contrevenants seront placés sans autre forme de procès en fourrière. Les taxes varient selon la catégorie de véhicules: 300.000 francs CFA pour les minibus de type ‘’Coaster’’ de 36 places, 280.000 francs CFA pour les ‘’Coaster’’ de 30 places, 200.000 francs CFA pour les minibus de type ‘’Hiace’’,  36.000 francs CFA pour les taxis. De quoi renflouer les caisses de l’Etat!


Informations supplémentaires