Une facture d’électricité trop salée au goût d’un client

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une société du secteur de la Microfinance s’est retrouvée récemment avec une facture d’électricité très élevée. Elle doit en effet payer la bagatelle de 1.500.000 francs CFA. Facture trop salée!  La structure a dépêché le responsable des Ressources humaines chez son fournisseur, la Société nationale d’électricité (SNE), pour en savoir plus sur le mode de calcul du montant de la facture.  Aucun directeur ne l’a reçu, s’est-il plaint, mais on lui a enjoint de payer dans les plus brefs délais sinon c’est la coupure depuis le «poteau du secteur», selon l’expression consacrée. Il  a eu beau expliquer que les fournitures d’électricité sont saccadées dans leur bloc, et que faire vrombir son groupe électrogène est le quotidien de sa société. Il n’aurait pas fait évoluer la position de la SNE.

Informations supplémentaires