Gare ou ferme?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La gare ferroviaire de Brazzaville située à la lisière de Poto-Poto et du centre-ville affiche des allures non pas d’installations de débarquement et d’embarquement pour les voyageurs et les marchandises mais d’une ferme. L’herbe y dispute la place aux rails, aux bâtiments et autres entrepôts.  Il en pousse à vue d’œil. Des passants l’ont même transformée en toilettes publiques en plein air. C’est devenu aussi un refuge des fumeurs de chanvre et bandits de tout acabit. Finalement il devient une immense ferme dont les murs cachent cette réalité. Tout se passe comme si les agents du CFCO et de la Force publique qui y travaillent malgré l’interruption du trafic ferroviaire se plaisent dans cet environnement.

Informations supplémentaires