Ils assignent ECAIR en justice en France et obtiennent gain de cause

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

Trois salariés de la compagnie aérienne congolaise Ecair (Equatorial Congo airlines) en France dont la nationalité n’a pas été indiquée, ont saisi le tribunal de commerce de Bobigny en soutenant que l’entreprise leur doit 120.000 euros d’arriérés de salaires. Le tribunal leur a donné raison en ouvrant une procédure de liquidation judiciaire qui doit être clôturée au 18 avril 2020 et en fixant au 28 juillet la date de cessation de paiement. En clair, c’en est fini de l’aventure d’ECAIR en France. La compagnie aérienne congolaise a, d’ores et déjà, interjeté appel et déposé une demande de suspension de l’exécution de cette décision. A noter: la décision attaquée ne pourrait s’appliquer en France.

 

Informations supplémentaires