Malgré la crise, ils affichent leur bourgeoisie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Malgré la crise économique et ses  effets néfastes sur le train de vie de la plupart des Congolais,  un lecteur a constaté qu’il y a de plus en plus de limousines rutilantes et orgueilleuses arpentant les routes goudronnées de Brazzaville. Il arrive que leurs chauffeurs  narguent les piétons, surtout la nuit. En voyant ces Prado, ces Peugeot, ces Safranes, etc., pimpantes et neuves, le touriste qui débarque à Brazzaville, poursuit-il, se convaincrait qu’il est bien dans la capitale d’un pays pétrolier. C’est peut-être cela qui consterne le leader de l’UMP (Union pour un mouvement populaire), Digne Elvis Tsalissa Okombi (un proche de la Majorité présidentielle), qui l’a dernièrement dénoncé à la fin du deuxième Conseil national ordinaire de son parti, le 11 juin dernier: «Alors que notre pays connait une crise qui nous rappelle celle vécue la fin des années 1990, certains compatriotes exhibent une richesse sortie de nulle part. Notre pays dérive vers un monde d’hommes forts, au détriment d’une nation protectrice de tous.»

Informations supplémentaires