Les Congolais admiratifs du grand nettoyage d’Ali Bongo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Au Gabon, un coup de balai sans précédent a été annoncé le 27 juin,  dans un communiqué du Conseil des ministres (Voir notre article en page internationale). Le président Ali Bongo s’est débarrassé de 239 collaborateurs en trop à la présidence gabonaise, soit près de  40% du personnel en service à la présidence virés et priés de retourner à leurs administrations d’origine. Une cure de décongestion de la masse salariale officiellement décidée pour un retour à l’équilibre des finances publique actuellement en déficit. Elle concerne surtout les fonctions à très forte coloration politique. Cela ferait que commencer, puisque le président a instruit chacun de ses ministres d’en faire autant. L’ayant appris sur Radio France internationale (RFI) et d’autres médias internationaux, de nombreux Brazzavillois sont admiratifs et souhaitent un coup de balai pareil au Congo-Brazzaville. Ils espèrent aussi la prise de mesures vigoureuses dans la lutte contre l’impunité dans le pays, où l’on ferme les yeux même sur les actes de détournement et de corruption qui crèvent les yeux.


Informations supplémentaires