Des rues transformées en ravins à Nkombo-Casis

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’érosion continue son travail de destruction chaque fois que la pluie tombe sur le quartier Nkombo-Casis, dans l’arrondissement 9 Djiri, à Brazzaville. La pluie du mardi 1er janvier 2019 a nettement aggravé la situation dans les rues Nguelo Okassa, Alphonse Mayama et bien d’autres, qui sont devenues des fosses de 4 à 5 mètres de profondeur. Dans ce bloc, la pluie a déjà englouti des maisons et emporté des biens. Il en est ainsi depuis des années, se désolent les victimes. A chaque pluie, des rues entières se transforment en ravin et des maisons disparaissent,  aux yeux des riverains impuissants. Toutes leurs tentatives pour endiguer l’érosion et les eaux de ruissellement en disposant des sacs de sable, par exemple, se sont soldées par des échecs. Nombreux savent que leurs maisons sont condamnées. Ce qui se passe à Nkombo-Casis est un spectacle cyclique auquel on assiste aussi dans plusieurs autres quartiers de Brazzaville et même de Pointe-Noire.

Informations supplémentaires