Grogne et concert de casseroles des agents du Laboratoire national de santé publique

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les agents du Laboratoire national de santé publique (LNSP) sont en colère parce qu’ils ont les poches vides. Ils cumulent 11 mois de salaires impayés. Vendredi 25 janvier, ils ont bruyamment manifesté leur ras-le-bol par un concert de casseroles, dans l’enceinte de leur structure, dans l’espoir de se faire entendre. Les usagers ont trouvé les portes fermées. Les agents entendent poursuivre leur mouvement de revendication par une grève sans service minimum.