L’anniversaire de la mort de Fulbert Youlou presque sous silence!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dimanche 5 mai dernier, c’était le quarante-septième anniversaire de la mort de l’abbé Fulbert Youlou, le père de l’indépendance et le premier président de la République. Excepté la messe d’action de grâces célébrée en son mausolée, à Madibou, le huitième arrondissement de Brazzaville, aucune manifestation officielle pour perpétuer la mémoire de l’illustre personnage dont le règne à la tête du pays n’a duré que trois ans, n’a marqué cet événement. Les Congolais et aussi les pouvoirs publics semblent ranger dans l’oubli collectif la mémoire de cet homme que le monopartisme avait déjà tenté d’effacer de l’histoire, alors que la Conférence nationale souveraine de 1991 avait réhabilité tous les anciens chefs d’Etat, dont justement Fulbert Youlou.

Informations supplémentaires