Un silence fort peu apprécié

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les Congolais se félicitent de la décision de Pékin, qui a accepté le 29 avril dernier de rééchelonner l’énorme dette congolaise qu’elle détient, soit plus de trois milliards de dollars. Mais certains n’apprécient par le silence du Gouvernement en déplorant le fait qu’il n’a pas encore rendu publiques les décisions de cet accord, alors que la transparence le condamne à le faire. Ils ont l’impression que tout ce qui devrait normalement intéresser l’opinion publique demeure en définitive secret d’Etat. Comment et pendant combien de temps le Congo va-t-il rembourser cette dette? A quel taux d’intérêt? A un taux fixe ou variable? En titres miniers? Etc. Autant de questions qui attendent des réponses.   


Informations supplémentaires