Rond-point Mouhoumi : fin du cauchemar pour les usagers?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le bourbier du rond-point Mouhoumi (à Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville) a été, à son tour, vaincu. L’action d’une association locale, avec le concours de la SGEC, a commencé à porter des fruits. L’équipe de la SGEC y a déversé du tout-venant. Les véhicules ne redoutent plus ce bourbier qui n’est plus qu’un triste souvenir, comme celui de l’arrêt CEG il n’y a pas longtemps. Mais se contentera-t-on de cette solution provisoire? Le souhait des usagers est que la mairie et le Gouvernement prennent désormais le relai. Outre la réhabilitation de la route qui a perdu son bitume sur environ 300 mètres dans un sens, il s’agit de  régler les problèmes d’ensablement et d’inondation de l’avenue Ngamaba et ses prolongements vers le rond-point Mazala à Moukondo dans le quatrième arrondissement, d’un côté et vers le PK Mfilou, de l’autre. Ce phénomène n’a pas disparu. On souhaite aussi la reprise des travaux du tronçon abandonné par les Grands travaux, La Frontière-Mairie, traversant le quartier Maïté.


Informations supplémentaires