Le syndicat CSTC d’Agri-Congo réclame une nouvelle équipe dirigeante

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dix-huit mois sans salaire et d’autres encours sociaux: c’est la situation des agents d’Agri-Congo, un institut d’appui au développement crée en 1986. Aujourd’hui, ils crient leur ras-le-bol et réclament le départ sans autre forme de procès de l’actuel directeur général de la structure, à qui ils reprochent une gestion chaotique sans précédent. Dans une déclaration publiée au terme d’une assemblée générale ordinaire tenue le 18 juin 2019 à Brazzaville, la section syndicale de la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (CSTC) d’Agri-Congo demande au ministre d’Etat chargé de l’agriculture, la nomination «d’un cadre compétent, capable de redonner un nouveau souffle à Agri-Congo en harmonie avec le Programme national de développement (PND)» , ainsi que la  «réalisation d’un audit financier et technique sur les quinze dernières années (mars 2004 à juin 2019) de gestion d’Agri-Congo».


Informations supplémentaires