Infox et rumeurs de fuites d’épreuves du bac prises au sérieux

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Quelques jours avant le baccalauréat général au Congo, Facebook s’est enflammé à la suite de la publication d’un article largement partagé dans lequel une source anonyme affirmait qu’il y avait fuite de certaines épreuves. Elle aurait toutefois été prise au sérieux, puisqu’une autre source bien informée affirme, à son tour, que du côté des organisateurs tout a été mis en oeuvre pour remplacer les épreuves qui auraient fuité, et procéder en un temps record au dispatching sur toute l’étendue du territoire national. Le jour J, des candidats qui avaient misé sur «les faux sujets» s’en sont mordu les doigts.

Informations supplémentaires