Un conseiller du maire aux méthodes cavalières?

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La semaine passée, le conseiller à l’Aménagement du maire de Brazzaville s’est rendu lui-même à Poto-Poto, le troisième arrondissement, et Moungali, le quatrième arrondissement de Brazaville, pour lutter contre l’installation anarchique des vendeurs et vendeuses et propriétaires de salons de coiffure sur les abords des rues. Dans la rue Lagué à Moungali, il a fait détruire des toilettes privées d’une cave construite carrément sur le trottoir et qui indisposent le voisinage. Il a brandi lui-même des convocations aux contrevenants. L’action du conseiller du maire vise à dégager les voies, pour ne pas gêner la circulation. Mais la manière est-elle orthodoxe?