Il s’implique, mais ne parle pas!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dans les déclarations du Gouvernement relatives à la pandémie de Coronavirus, le Premier ministre Clément Mouamba rappelle chaque fois que les mesures édictées sont prises «sur instruction du Chef de l’Etat». Voilà comment le Président Sassou-Nguesso s’implique pour l’instant dans la gestion de cette crise sanitaire mondiale. Mais cette méthode ne fait pas l’unanimité. Une partie de l’opinion veut plutôt que le Chef de l’Etat parle lui-même à son peuple comme le font certains de ses homologues en Afrique, Macky Sall (Sénégal), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Idriss Deby (Tchad), Paul Kagamé (Rwanda), etc., qui sont montés au front pour évoquer l’état de guerre suite à la propagation de la redoutable épidémie. «Même Ali Bongo qui ne s’est pas encore remis totalement de son AVC a fait une sortie publique samedi 21 mars pour parler à son peuple», murmure la rue.

Informations supplémentaires