Concert musical : Spectacle sur-mesure du chanteur algérien Fethi Tabet à l’I.f.c de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les ambiances les plus folles à Brazzaville ne se vivent pas que dans les tavernes et boîtes de nuit. Les salles de spectacles en offrent également, peut-être même plus que affriolantes. Chanteur compositeur, arrangeur et multi instrumentiste oranais, Fethi Tabet s’est produit, pour la première fois, à l’I.f.c (Institut français du Congo), le soir du vendredi 28 mars 2014. Le chanteur d’origine algérienne a réussi son passage à Brazzaville. Avec une production «likée» par le public.


Sa force de mélange musical est un premier atout. Sa voix, tantôt rock, tantôt acoustique, doublée de son contact direct avec les spectateurs, est le second. Le brio Fethi Tabet a, à la mesure de sa présence scénique, converti la salle Savorgan De Brazza de l’I.f.c en un incontestable cabaret. Tel son «bras-band bigarré» est multiculturel, tel ce natif d’Algérie a tenu en haleine le public si multiculturel que jamais. Sur fond de musique algérienne folklorique, l’artiste a, entre ndombolo, zouk, salsa et reggae, pu faire exploser la salle Savorgnan De Brazza. Des spectateurs algériens, français et congolais ont pris en bonne part cet instant de détente musicale. Et tous ont fait fête à l’artiste. «On va garder un bon souvenir du Congo. Vous êtes les meilleurs», a dit l’artiste sur scène. Le spectacle terminé, Fethi Tabet s’est exprimé sur l’émotionnel moment musical: «Ça ne m’étonne pas du tout que le public ait adhéré à mon genre musical. Notre musique vient de la musique africaine (Nord, Est et l’Ouest), donc c’est un mélange. Comme vous l’avez vu, nous avons des artistes qui viennent du Sénégal, du Cameroun, de l’Algérie...Les rythmes viennent d’Afrique. Le brassage mélodieux vient de cette diversité, de ce mélange. Vous avez toutes les traditions mélangées».    
Avant de rentrer au bercail, Fethi Tabet et ses acolytes ont livré un spectacle dans la ville côtière congolaise, Pointe-Noire. Tout aussi réussi que son escale à Brazzaville.   

Hordel BIAKORO-MALONGA.

Informations supplémentaires