Editorial

Ntumi la paix, Ntumi la guerre

Note utilisateur:  / 0

Il y en a qui appuient sur l’accélérateur et d’autres qui s’arcboutent sur les freins dans la crise du Pool. La paix est le nouveau leitmotiv dans la bouche de tous. Rebelles d’hier comme forces gouvernementales n’ont plus que ce mot-là à la bouche. Le Pool doit revivre. Et toutes les entraves qui l’ont réduit à un amas de paillasses ayant survécu aux feux des vandales doivent disparaître. C’est une volonté affichée par tous. Tous, absolument, la main sur le cœur jurent qu’ils n’ont jamais été que des serviteurs de la paix, des promoteurs de paix, des artisans de paix. La ficelle est grosse?

Lire la suite...

Barricades

Note utilisateur:  / 1

Curieusement, c’est en Occident que l’on parle le plus aujourd’hui d’un problème qui nous concerne pourtant en premiers. L’immigration est un brûlot en Europe. Le thème y fait et défait des majorités politiques. Peu à peu, il imprègne les mentalités et fait légitimer la nécessité de faire quelque chose contre. Rarement pour.
Les populismes gagnent du terrain et l’Europe se barricade. Les lois s’y font plus sévères. Les expulsions s’y évaluent en performances stakhanovistes pour un bilan en termes de : «c’est nous qui en faisons le plus !». Et l’Afrique assiste silencieuse.

Lire la suite...

Il n’y a jamais eu une «affaire Anatole Milandou» !

Note utilisateur:  / 1

Dans le flot des rumeurs, informations vraies ou non, déversées par les différents procès en cours, le nom de Mgr Anatole Milandou, Archevêque de Brazzaville, a été jeté en pâtures. Comme une bombe, il a eu son effet dévastateur : les malveillants s’en sont réjouis, les fidèles catholiques en ont été scandalisés. Comment pouvait-on associer l’Archevêque de Brazzaville à des procès intentés à des personnages politiques pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat congolais!

Lire la suite...

Explosion

Note utilisateur:  / 1

Nous assistons à l’explosion de maladies que jadis nous ne connaissions pas, ou pas dans cette ampleur. Cancers, diabètes et, surtout, AVC provoquent une véritable hémorragie dans la société. Il n’y a plus une seule famille congolaise qui ne gère tout ou partie de ces pathologies ; pas un hôpital qui ne traite les effets de l’une d’elles. Pathologies lourdes qui nécessitent de gros frais et qui demandent un suivi très contraignant, avec une médication particulièrement difficile, ces trois maladies ne sont pas à proprement parler des maladies du pauvre.

Lire la suite...

Retraite-punition

Note utilisateur:  / 1

Il est décidément lointain le temps où le travailleur attendait avec jubilation et espérance le moment de partir en retraite. C’était le moment du repos mérité, après une trentaine d’années de travail – et de cotisations sociales. Se lancer dans l’agriculture, consolider la maison de son dernier parcours de vie et s’adonner aux activités moins contraignantes en paroisse, dans le quartier ou dans son ancien milieu ou secteur de travail. Idyllique !

Lire la suite...

Informations supplémentaires