A.r.m.p (Autorité de régulation des marchés publics) : Annick Patricia Mongo a cédé le témoin à David Martin Obami

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Nommé par décret présidentiel n°2011-723 du 29 novembre 2011, en qualité de directeur général de l'A.r.m.p (Autorité de régulation des marchés publics), David Martin Obami a pris ses fonctions le jeudi 8 décembre dernier, à l'issue de sa passation de service avec son prédécesseur, Annick Patricia Mongo. La passation de service s'est déroulée sous le patronage du ministre Jean-Baptiste Ondaye, secrétaire général de la présidence de la République, en présence de Rigobert Roger Andély, président du conseil de l'A.r.m.p, qui, lui-même, a fait sa passation de service, le mercredi 7 décembre, avec son prédécesseur, Gabriel Longombé, sous le patronage du ministre d'Etat Firmin Ayessa, directeur de cabinet du chef de l'Etat.

Ainsi, donc, la nouvelle équipe de l'A.r.m.p est en place. Une nouvelle ère a alors démarré, pour cette structure de création récente, qui joue un rôle-clé dans la transparence et l'équité des marchés publics. Le changement à sa tête est intervenu, à la suite des incompréhensions au sein de l'ancienne équipe. Dans son souci de garantir la bonne gouvernance de la chose publique, le président Denis Sassou Nguesso a décidé de renouveler carrément la tête de l'A.r.m.p, pour un nouveau départ.
Pendant la cérémonie de passation de service, entre le directeur sortant et entrant, le ministre Ondaye a, tout d'abord prodigué des conseils aux cadres appelés à assumer des responsabilités de direction. «Lorsqu'on est nommé, on est appelé un jour, à partir».
Concernant la passation de service à proprement parlé, Me Annick Patricia Mongo a tout d'abord fait l'état des lieux à son successeur: le personnel, le mobilier, la présentation de l'institution et sa ligne directrice de fonctionnement, ses missions essentielles et l'état financier. Et elle a remis les clés du bureau au nouveau directeur général.
Prenant la parole à son tour, David Martin Obami a remercié le président de la République, pour la confiance qu'il lui a faite, en le nommant à cette responsabilité. Il a promis être fidèle à la confiance qui lui a été faite. Signalons que la passation de service, qui a eu lieu au siège de l'A.r.m.p s'est déroulée en l'absence des caméras des médias audiovisuels.

Pascal-Azad DOKO