(C.N.E.I) Commission Nationale Electorale Indépendante : Lettre du Président aux Congolaises et aux Congolais, à l’occasion des opérations de révision extraordinaire des listes électorales

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Mesdames et Messieurs,
Dans les tout prochains jours, le Ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement Local annoncera à toutes les populations des douze (12) départements et cent-vingt-trois (123) circonscriptions administratives que compte notre pays, l’ouverture de la campagne de révision extraordinaire des listes électorales, prélude à la tenue des toutes prochaines élections législatives et locales.


L’annonce de l’ouverture de la campagne de révision extraordinaire des listes électorales sera faite par arrêté du Ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement Local et ce, en application de l’article 7 de la loi électorale selon lequel «les listes électorales sont établies par les autorités de chaque communauté urbaine, communauté rurale, district et arrondissement ou de chaque mission diplomatique à l’étranger. Elles sont permanentes, publiques et font l’objet d’une révision annuelle. Toutefois, par arrêté du ministre chargé des élections, il peut être procédé à des révisions extraordinaires».
Pour permettre à toutes les populations du Congo qui en réunissent les conditions de solliciter leur inscription sur les listes électorales, la Commission Nationale Electorale Indépendante a cru utile de mettre à la disposition de chaque congolaise et de chaque congolais, ainsi que de l’opinion nationale, les informations suivantes:

1- La révision des listes électorales, prélude à la tenue des élections politiques ayant lieu au suffrage universel direct, est une opération obligatoire. Elle a lieu, sans exception, sur toute l’étendue du territoire national;

2- Chaque district, chaque arrondissement, chaque communauté urbaine ou rurale établit en toute indépendance sa liste électorale. Il n’y a donc pas, en République du Congo, comme partout ailleurs, de listes électorales que l’on pourrait dire, «nationales». Mais il y a cependant un corps électoral à l’échelon national constitué par l’ensemble que donne l’addition des listes électorales de chaque circonscription administrative à circonscription électorale unique ou multiple;

3- Cela dit, sont invitées à solliciter leur inscription sur les listes électorales à l’occasion de la campagne de révision extraordinaire qui va s’ouvrir dans les tous prochains jours, les catégories de personnes ci-après:
a) tous les jeunes gens (filles et garçons), de nationalité congolaise, qui ont atteint 18 ans révolus après la tenue de l’élection présidentielle du 20 mars 2016;
b) tous les jeunes gens (filles et garçons) de nationalité congolaise nés au plus tard le 15 juillet 1999;
c) toutes les personnes de nationalité congolaise, âgées de plus de 18 ans qui savent n’avoir jamais sollicité leur inscription sur les listes électorales et qui, de ce fait, n’y figurent pas;
d) toutes les personnes qui, bien que figurant sur les listes électorales, ont changé de domicile, soit au sein du même district ou arrondissement, soit encore au sein d’une même communauté urbaine ou rurale;
e) toutes les personnes qui, étant inscrites sur les listes électorales d’un district ou d’un arrondissement, ont quitté ce district ou cet arrondissement pour un autre;
f) les opérations de révision concernent également les personnes figurant déjà sur les listes électorales mais dont les renseignements d’identité, de filiation ou de domicile, comportent des erreurs ou ont été mal orthographiés;
g) les personnes dont les parents sont décédés peuvent également en informer, acte de décès à l’appui, la Commission de révision en vue de la radiation de ceux-ci (personnes décédées) des listes électorales.

4- Les opérations de révision seront accomplies au sein de chaque circonscription administrative (district ou arrondissement) par une Commission de révision ainsi constituée:
- Président: le Sous-Préfet ou l’Administrateur-Maire;
- Premier Vice-Président: le représentant des partis ou groupements politiques de la majorité;
- Deuxième Vice-Président: le représentant des partis ou groupements politiques de l’opposition;
- Troisième Vice-Président: le représentant des partis ou groupements politiques du centre;
- Quatrième Vice-Président: le représentant de la société civile appartenant à une organisation de promotion et de défense de la démocratie ou à celle dont la mission a un rapport avec les élections;
- Rapporteur: le secrétaire général du district, de la communauté urbaine ou de l’arrondissement;
- Secrétaire: le représentant de l’administration;
- Trésorier: le percepteur du district ou le receveur de l’arrondissement.

5- Enfin, pour solliciter son inscription, l’une ou l’autre des pièces ci-après vous sera réclamée. Il s’agit de:
- la carte nationale d’identité;
- le passeport;
- le livret militaire;
- le permis de conduire;
- la carte d’étudiant;
- l’acte de naissance, en ce cas, le témoignage de deux (2) personnes majeures est nécessaire.
Si toutes les personnes se sachant dans l’un ou l’autre des cas ci-dessus faisaient preuve d’empressement à solliciter leur première inscription ou nouvelle inscription suivie de retranchement ou encore se présentaient auprès des membres des Commissions de révision pour solliciter des modifications justifiées de certains renseignements les concernant, elles auront, à leur manière, contribué à la bonne tenue des élections à venir. C’est pourquoi, la Commission Nationale Electorale Indépendante les exhorte à se présenter, très nombreux, le moment venu, devant les lieux d’enrôlement pour solliciter leur inscription sur les listes électorales.

Fait à Brazzaville, le 04 Mai 2017

Pour la CNEI,
Le Président du Bureau de la Coordination

Informations supplémentaires