Energie électrique : De fortes perturbations en vue!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La société qui a remplacé la Société nationale d’électricité (SNE), Energie électrique du Congo (EEC) annonce des perturbations dans la distribution électrique dans les jours à venir. Soit un déficit en production électrique pendant une durée de 45 jours à Brazzaville et Pointe-Noire à partir du 21 octobre jusqu’au 5 décembre 2018. La société l’a annoncé lundi dernier au cours d’une communication faite par Louis Kanoha Elenga, directeur général de cette nouvelle société de gestion du patrimoine électrique du Congo.  


C’est une opération de maintenance de l’une des deux turbines de la centrale à gaz de Pointe-Noire, une centrale qui produit plus de moitié de l’énergie consommée en République du Congo, soit 60%, avec une capacité de 300 MW soit dix fois la capacité du barrage d’Imboulou qui est la cause de la perturbation.
Ainsi, cette opération qui se déroulera du 21 octobre au 5 décembre prochain se traduira par des fortes perturbations dans la distribution de l’électricité dans les villes de Pointe-Noire et Brazzaville car ce sont là les deux principales consommatrices. Elles consomment à elles seules les 80% de l’énergie électrique produite par ces centrales électriques. Les effets ne seront pas ressentis dans les autres localités du pays. Ces opérations sont normales, utiles, parfois même obligatoires et nécessaires, a indiqué le directeur général d’Energie électrique du Congo, Louis Kanoha Elenga.
Il propose une distribution rotative de l’électricité, des «délestages» de telle sorte que toute la clientèle puisse bénéficier de l’énergie électrique durant cette période. «Les travaux peuvent prendre fin plus tôt que prévu», a-t-il déclaré.
Et d’ajouter: «Les travaux ont souvent leurs mauvaises surprises; nous ne les souhaiterons pas. C’est-à-dire qu’ils peuvent durer plus longtemps que prévu. Ce sont les caprices de la technique, mais nous ne les souhaiterons pas».
A signaler que les autres centrales électriques représentent 40% de la production de l’énergie électrique consommée. La centrale de Liouesso n’est pas encore connectée à l’ensemble du réseau.

Brunel NDONGO
(Stagiaire)     


Informations supplémentaires