Assemblée nationale : Deux députés ont tiré leur révérence: Dieudonné Missié et Siapa Ivouloungou

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Chambre basse du parlement congolais est en deuil. En effet, deux députés viennent de quitter la terre des hommes, en pleine campagne électorale relative aux élections législatives du 15 juillet prochain. Il s’agit de Dieudonné Missié, membre du P.c.t, élu député dans la circonscription unique de Komono, dans le département de la Lekoumou, et de Jean-Claude Siapa Ivouloungou, député U.pa.d.s (opposition) élu à Mayoko, dans le département du Niari.

En préparatif pour sa campagne électorale, Dieudonné Missie, qui cherchait à briguer un deuxième mandat à Komono, s’est, brutalement, éteint à Pointe-Noire, à l’âge de 54 ans. Elu en 2002, sous le label d’indépendant, le député de Komono a fait ses débuts à l’hémicycle, en qualité de membre du P.j.r (Pôle des jeunes républicains), une association politique animée par Denis Christel Sassou Nguesso.
A la faveur du 6ème congrès extraordinaire du P.c.t (Parti congolais du travail), l’illustre disparu, qui a vu l’association politique dont il fut membre s’auto dissout pour intégrer le P.c.t, était devenu membre de ce parti pour lequel il comptait renouveler son mandat à Komono, la terre de ses ancêtres qui l’a vu naître en 1958.
Dieudonné Missié, qui ne répondra plus à l’appel des députés, laisse une veuve et des enfants. Il a été inhumé le 4 juillet, à Komono, dans le département de la Lekoumou, après les obsèques qui ont eu lieu, mardi 3 juillet, à Sibiti, en présence de Justin Koumba, président de l’assemblée nationale, Pierre Ngolo, secrétaire général du P.c.t, Michel Ngakala, secrétaire permanent chargé de l’organisation, ainsi que des nombreux parlementaires.
Pour sa part, le député Jean-Claude Siapa Ivouloungou est décédé le mardi 3 juillet, à Paris, en France, à l’âge de 53 ans.
Membre de la commission affaires juridiques et administratives et porte-parole adjoint de l’U.pa.d.s, l’illustre disparu était l’élu de Mayoko, dans le département du Niari, et neveu de l’ancien président de la République, Pascal Lissouba.
Titulaire d’un doctorat  en droit de l’Université de Caen Basse Normandie, en France, en 1990, Jean-Claude Siapa Ivouloungou comptait briguer un troisième mandat, après ceux de 2002 et 2007 où il fut élu, dès le premier tour, avec 54 et 75% des voix. Né en 1958, à Mayoko, il était membre de la commission administrative et juridique de l’assemblée nationale. Il laisse une veuve et un enfant de 8 ans. Son talent oratoire, ses qualités intellectuelles et ses interventions à l’assemblée nationale faisaient de lui l’un des députés les mieux appréciés de l’hémicycle. Sa dépouille mortelle arrivera, à Brazzaville, dans les prochains jours, et la veillée mortuaire se tient au quartier Batignolles (Plateau des 15 ans), à Brazzaville, au domicile de son oncle Pascal Gamassa, président du collège des vice-présidents de l’U.pa.d.s.

Cyr Armel YABBAT-NGO

Informations supplémentaires