Pierre Ngolo, secrétaire général du Parti congolais du travail : «En avant pour une victoire éclatante et incontestable de notre parti»

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le P.c.t (Parti congolais du travail) a tenu un meeting en salle, vendredi 29 juin 2012, au palais des congrès, à Brazzaville, sous le patronage de son Secrétaire général, Pierre Ngolo, pour lancer officiellement, sur toute l’étendue du territoire national, la campagne électorale de ses candidats aux élections législatives, dont le premier tour a lieu, le dimanche 15 juillet 2012. C’était en présence des membres du bureau politique, du comité central, de la commission de contrôle et d’évaluation et de quelques candidats présents dans la capitale. Les militants, appelés à une grande mobilisation, étaient nombreux à ce rendez-vous. Dans l’allocution qu’il a prononcée à cet effet, le Secrétaire général Pierre Ngolo a mobilisé ses troupes. «En avant pour une victoire éclatante et incontestable de notre parti», a-t-il dit. Voici l’intégralité de son discours.
- Camarades Membres du Bureau Politique du Parti Congolais du Travail;
- Camarades Membres de la Commission Nationale de contrôle et d’Evaluation du Parti Congolais du Travail;
- Camarades Membres du Comité Central du Parti Congolais du Travail;
- Camarades Membres du Comité d’Honneur du Parti Congolais du Travail;
- Camarades responsables des organes intermédiaires et de base du Parti Congolais du Travail;
- Chers invités;
- Camarades militants;
- Mesdames, Messieurs.
Le moment est arrivé; moment de l’épreuve électorale où le peuple, à travers les urnes, investit ses représentants à l’Assemblée Nationale, établissant, de fait, la nouvelle hiérarchie des Partis Politiques, des personnalités congolaises, après cinq ans d’une législature animée, séquence inoubliable de la marche démocratique au Congo.
Le moment est arrivé; moment d’une consultation populaire majeure, instant d’évaluation de la mobilisation enregistrée au sein du Parti Congolais du Travail, à partir de son Vlème Congrès extraordinaire et de l’amplification de son ouverture.
Il est arrivé, le moment où le peuple, à travers le choix des Députés, exprime son engagement derrière le Président Denis Sassou Nguesso, pour la poursuite de la construction du Congo, pour sa transformation véritable et pour le bien-être des citoyens.
Les enjeux alors sont si immenses qu’il est fait appel à une totale mobilisation pour la Campagne électorale que nous lançons, ce jour.
Voilà pourquoi, particulièrement ravis de vous voir massivement prendre part à l’ouverture solennelle de la Campagne de notre Parti aux législatives 2012, nous vous saluons et vous présentons les félicitations du Président.

Le Camarade Président attend de nous de lui prouver que nous sommes bien organisés, fort déterminés et totalement mobilisés à l’accompagner activement, en recherchant, inlassablement, à réunir les moyens d’une adhésion toujours grandissante des citoyens à son combat et à la réalisation de son Projet de Société.

- Chers Camarades;
- Distingués invités;
Une campagne électorale est un moment particulier de déploiement de toutes les énergies et de toutes les ressources humaines, afin de conduire le Parti Politique à l’obtention de la légitimité d’accéder au pouvoir, dans le but de traduire les idées pour transformer la société, en vue de la rendre meil-leure.
Pour la bataille électorale qui commence, officiellement, ce vendredi 29 juin 2012, le Parti Congolais du Travail, après la tenue victorieuse de son Vlème Congrès extraordinaire et la dynamique de mouvement ininterrompu que celui-ci a engendré, ainsi que les innovations qu’il a apportées, le PCT, disais-je, est devant son premier véritable test grandeur nature.

L’enjeu, ici, est de vérifier, par les résultats concrets d’après vote, si nos choix sont compris et partagés par le grand nombre, si notre contribution à la marche de notre pays est toujours bien perçue de l’opinion.
De même, l’enjeu est de voir quel écho l’action du Gouvernement que nous appuyons de toutes nos forces fait sur notre société et sur notre peuple.
Parti de Gouvernement, Parti au Pouvoir, Parti socle de la Majorité Présidentielle, le Parti Congolais du Travail se présente à la consultation populaire du 15 juillet, solliciter des électeurs, que par leur suffrage, ils aident le PCT à contribuer efficacement à l’approfondissement de la démocratie dans notre pays, à la consolidation de la paix durement retrouvée, au renforcement de la cohésion nationale, le tout porté par une action vigoureuse et soutenue de transformation positive du vécu quotidien des Congolais.
Nos candidats retenus par le Comité National d’Investiture doivent avoir en mémoire le transfert de foi et le pari que le Parti place en eux, afin qu’ils portent haut le flambeau du Parti Congolais du Travail sur un terrain qui sera éminemment concurrentiel.
Après le traumatisme du 4 mars 2012, ils ne doivent pas perdre de vue que notre peuple, qui a su faire admirablement face à l’adversité, attend des messages d’espoir, des comportements exemplaires, des débats dédramatisés.
Ils doivent se souvenir de l’esprit de dépassement de soi des camarades qui auraient pu légitimement être désignés à leur place, mais qui ne l’ont pas été, et dont la vocation est, désormais, de tout faire, dans chaque bloc, chaque zone, chaque quartier, chaque village, chaque arrondissement, chaque district, pour lever la lame de fond indispensable à une victoire éclatante de notre Parti.
Nous tenons à exprimer, ici, devant vous, notre reconnaissance et nos félicitations à ces camarades, pour la priorité donnée à la prééminence de l’esprit du Parti. Leur exemple vaut d’être suivi et le Parti saura leur réserver la considération qu’ils méritent.

Camarades,
Le Gouvernement de la République a fait son devoir, en garantissant les conditions d’une compétition électorale juste et transparente. Il est incontestable que l’esprit de la concertation d’Ewo avec ses exigences de renforcement du rôle de la CONEL, de la recherche du consensus et de l’égalité des chances, a inspiré la puissance publique.
Au bout du processus, il va falloir que l’image de notre jeune démocratie, le message qu’elle émettra à l’observation tant nationale qu’internationale rehaussent le crédit de notre pays.
Dès lors, à nos militants, à nos candidats, nous demandons de ne pas céder aux provocations d’où qu’elles viennent et de faire preuve de civisme, de maturité et de responsabilité.
Dans le combat politique, nos adversaires ne sont pas nos ennemis. Ils sont des compatriotes qui pensent différemment, de bonne foi, et qui cherchent à convaincre, mais que nous devons convaincre, parce que la bonne vision, la bonne approche et la bonne praxis se situent du côté du Parti Congolais du Travail, derrière le Président Denis Sassou Nguesso.
Nos adversaires de tout bord doivent savoir qu’une élection n’est pas une guerre d’obstruction et d’invectives. Elle est l’étape par excellence de la confrontation des idées qui déterminent le choix du peuple. Devant notre peuple et devant l’opinion internationale, nous avons, les uns et les autres, un devoir d’exemple et de tolérance à donner.
En signant, le 28 juin 2012, le code de bonne conduite, le Parti Congolais du Travail a renouvelé son engagement constant à œuvrer pour la construction et la promotion de la démocratie, option inaliénable du peuple congolais, dans le strict respect des droits et de la dignité de chacun.
La parole donnée du PCT sera tenue, afin que, dans la paix et la sécurité, les Congolais vivent des élections libres, transparentes et justes.
Dès lors, il ne nous reste plus qu’une chose, c’est d’inviter les Congolaises et les Congolais à se mobiliser, afin que le 15 juillet 2012, ils aillent voter et voter bien.
- Voter bien, c’est voter PCT. En effet:
- Voter PCT, c’est voter la raison;
- Voter PCT, c’est prendre l’option de la sagesse et du progrès;
- Voter PCT, c’est faire le choix de l’expérience et donc de la compétence.
- Voter PCT, c’est s’engager aux côtés du Président Denis Sassou Nguesso sur la voie du changement du Congo, par la mise en œuvre effective du «Chemin d’avenir».
En avant pour une victoire éclatante et incontestable de notre Parti.
Donnons une majorité écrasante au camarade Président, afin que se réalise le saut du Congo vers l’émergence.
Bonne chance à tous nos candidats dans leurs circonscriptions respectives.
Tout pour le Peuple! Rien que pour le Peuple!

Je vous remercie.