ECHO DES LEGISLATIVES

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Cuvette: le P.c.t a tout raclé, dès le premier tour
Le P.c.t a fait du département de la Cuvette, son véritable fief. Il a raflé, dès le premier tour, toutes les onze circonscriptions électorales que compte ce département. C’est l’unique département du pays qui ne connaîtra pas de vote de second tour et qui a compté le moins de candidats à ces élections législatives, avec un maximum de quatre candidats dans une circonscription. C’est aussi l’unique département qui a vu des candidats être élus à 100%, comme Jean-Jacques Bouya, à Tchikapika, qui était aussi l’unique candidat dans cette circonscription. Avec 99,88%, il y a de quoi se demander pourquoi Denis Christel Sassou Nguesso n’a, pas fait les 100% à Oyo, puisque son prédécesseur, François Ibovi l’avait fait. Le plus faible taux de réussite a été réalisé par Edouard Roger Okoula, à Ntokou (50,75%), et Jean-Marie Bopoumbou, à Mossaka 2, avec à peine 50,80%. En tout cas, à voir la domination du P.c.t dans la Cuvette, il y a de quoi craindre le retour du parti unique. Heureusement que le Congo a choisi la démocratie pluraliste…

Libre: le candidat indépendant Michel Rodriguez Abiaboutti
Candidat indépendant dans la circonscription de Mbomo (département de la Cuvette-Ouest), Michel Rodriguez Abiaboutti a retrouvé la liberté, après une garde à vue à la  police judiciaire. Il a tenu à préciser auprès de la rédaction que son interpellation a eu lieu à Brazzaville et non à Mbomo, et c’est à la suite de la contestation des listes électorales par les candidats opposés au candidat du P.c.t, Léon Alfred Opimbat. Mais, il n’a jamais mené une quelconque action pour empêcher son adversaire de battre campagne. Raison pour laquelle il entend introduire un recours auprès de la cour constitutionnelle, pour «gonflement» de listes électorales à Mbomo.

Vindza: le vote a eu lieu
le dimanche 22 juillet, dans le calme
Les électeurs de Vindza, dans le département du Pool, n’ont pu, finalement, accomplir leur devoir civique que le dimanche 22 juillet dernier, et le vote s’est déroulé dans le calme, selon des témoins. Le scrutin n’avait pas pu avoir lieu le 15 juillet dernier à cause de graves incidents survenus le vendredi 13 juillet. Le candidat du P.c.t, Aimé Emmanuel Yoka, n’avait pas pu tenir son meeting de clôture de campagne, à cause de groupes de jeunes qui s’étaient pris aux membres de sa délégation et ceux de la première dame qui s’apprêtaient à se rendre à Vindza pour le soutenir. Les résultats de ce vote ne devraient pas tarder à tomber.

Deux candidats à Ngoko interpellés et placés en détention à Owando
Gaston Ipoko, candidat du parti Club 2002-P.u.r, et Pascal Oyaba, candidat indépendant à Ngoko (département de la Cuvette) avaient été interpellés, pour «trouble à l’ordre public» et transférés à Owando, par hélicoptère. Présentés devant le procureur de la République, ils ont été placés en détention à la maison d’arrêt. Mais, ayant perdu son père, décédé à la suite d’une crise provoquée par la nouvelle de l’arrestation de son fils, Gaston Ipoko a bénéficié d’une liberté provisoire pour pouvoir participer aux obsèques de son père.

Dix candidats à Kellé surpris par l’annonce des résultats de leur circonscription
Dix des onze candidats aux élections législatives à Kellé ont publié une déclaration, le 21 juillet 2012, à Brazzaville, dans laquelle ils manifestent leur surprise de voir le ministre de l’intérieur publier les résultats des élections législatives à Kellé. Et pour cause, «le vote du 15 juillet 2012 a été entaché de beaucoup d’irrégularités ayant conduit à sa suspension par le coordonateur départemental de la commission nationale d’organisation des élections dans la Cuvette-Ouest». Alors, ils «contestent énergiquement les résultats de la circonscription unique de Kellé publiés le 19 juillet 2012 par Monsieur le ministre en charge des élections». Ils «demandent très respectueusement au gouvernement de prendre les dispositions pour l’organisation d’un scrutin transparent et crédible à Kellé, dans un délai raisonnable, l’époque de la nomination directe étant révolue».

Talangaï 3: Sylvestre Ossiala
a remercié ses mandants
Réélu député, pour la troisième fois, dans la 3ème circonscription de Talangaï (Brazzaville), Sylvestre Ossiala (P.c.t) a remercié, vendredi 20 juillet 2012, ses mandants rassemblés à l’abattoir, au quartier Mpila, pour leur marque de confiance renouvelée à son égard, dès le premier tour des élections législatives, le 15 juillet dernier. A cette occasion, le député a fait tuer trois bœufs qu’il leur a distribués.  Pour Sylvestre Ossiala, cette victoire est le fruit d’un travail collégial. «J’ai voulu leur témoigner ma reconnaissance, leur dire que cette victoire est nôtre et comme il est symbolisé par le partage de quelque chose, ce sont ces trois bœufs, que je partage avec ces populations, qui ont fait de moi député, pour la troisième fois. Ce qui va, largement, me marquer dans ma vie politique», a-t-il fait savoir.

Léon Alfred Opimbat a aussi remercié
ses mandats, à Mbomo
Après son élection au premier tour des législatives, dans la circonscription de Mbomo, avec un score de 100%, le candidat élu du P.c.t, Léon-Alfred Opimbat, a tenu un grand meeting, samedi 21juillet, pour remercier ses électeurs qui ont choisi de soutenir le programme du chef de l’Etat, «Le chemin d’avenir».

Informations supplémentaires