Hôpital de base Mama Mouebara d’Oyo (département de la Cuvette) : Don d’un nouveau matériel au service d’ophtalmologie par le député élu d’Oyo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dans le droit fil de la campagne de vaccination gratuite contre le cancer du col de l’utérus qu’il a lancée, jeudi 14 novembre 2013, à Oyo, à quelque 400 km au Nord de Brazzaville, dans le département de la Cuvette, le président de la Fondation Perspectives d’avenir et député élu dans la circonscription d’Oyo, Denis Christel Sassou Nguesso, a fait un don de matériel médical au service d’ophtalmologie de l’hôpital de base Mama Mouebara.

C’est son épouse, Mme Danièle Sassou Nguesso, qui a remis, officiellement, ce matériel, vendredi 15 novembre dernier, au cours d’une cérémonie, en présence du directeur de cet hôpital, Yvon Charles Opoukou, du chef de service ophtalmologie, Mme Carmen Ossiala, et du personnel soignant.

D’une valeur d’environ 10.000 euros (6.550.000 F. Cfa), le matériel flambant neuf offert au service d’ophtalmologie de l’hôpital de base Mama Mouebara d’Oyo comprend un projecteur de textes, un auto-réfractomètre, une lampe à fente et une mallette de verres de correction. Il faut dire ce matériel a longtemps fait défaut au service d’ophtalmologie de cet hôpital de base.
Donnant le sens du don fait, Mme Danièle Sassou Nguesso a déclaré: «Ce geste de Denis Christel Sassou Nguesso s’inscrit dans le cadre de ses projets de santé communautaire, à l’instar de ceux qu’il a déjà réalisés et continue de faire, comme la gratuité des soins médicaux apportés aux populations du district d’Oyo, en 2013, ou tout récemment, le lancement de la campagne de vaccination et de lutte contre le cancer du col de l’utérus chez la jeune fille de 9 à 13 ans. En gros, la tâche consistait à m’assurer de la conformité du matériel, en assurer la formation et la prise en charge par le personnel du centre ophtalmologique du C.s.i d’Oyo».
Pourquoi le choix du service d’ophtalmologie? «En réalité, le député Denis Christel Sassou Nguesso m’a confié cette tâche qui me tient d’autant plus à cœur que je suis de la profession. Donc, je pense que c’est une des raisons du choix du service ophtalmologique. Le personnel de l’hôpital ainsi que la direction semblent en être satisfaits. Nous également. Il ne nous reste plus qu’à leur souhaiter une bonne continuation, la pérennité de l’outil, en espérant que cela saura soulager les populations», s’est-elle justifiée.
Il va sans dire le geste de cœur de Denis Christel Sassou Nguesso a été bien apprécié aussi bien par la direction de l’hôpital de base Mama Mouebara d’Oyo que par le personnel soignant. «Mes impressions, comme nous le constatons, tous, sont les impressions de satisfaction d’avoir un matériel neuf que nous n’avions pas. Le plaisir n’est que nôtre et je crois que, de moins en moins, les gens iront à Brazzaville. Ça nous va droit au cœur», a commenté Yvon Charles Opoukou.
«Ce matériel va apporter le professionnalisme. On pourra mieux consulter les malades. Rien ne sera plus comme avant. Il y a cinq ans que je suis à Oyo, je travaillais avec une simple torche. Aujourd’hui, la torche est partie à la retraite, parce qu’avec ce nouveau matériel, qu’est-ce qu’on va  faire? Mais travailler seulement. Le diagnostic sera plus précis et ça nous évitera d’envoyer les patients à Brazzaville. Je ne sais comment remercier le député Denis Christel Sassou Nguesso et son épouse, Mme Danièle, qui font beaucoup de choses pour cet hôpital», s’est, pour sa part, réjouie Mme Carmen Ossiala, chef de service d’ophtalmologie.
Signalons qu’en 2012, les populations d’Oyo avaient bénéficié d’une vaste campagne gratuite de l’opération de cataracte, grâce à leur député.
   
Véran Carrhol YANGA

Informations supplémentaires