Deuxième circonscription de Moungali (Brazzaville) : Jean Didace Médard Moussodia a fait un geste remarquable à huit cents femmes

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La descente parlementaire effectuée samedi 4 janvier 2014 par le député de la deuxième circonscription Moungali, Jean Didace Médard Moussodia, dans l’ambiance des festivités du nouvel an, a été ponctuée par la remise d’enveloppes à huit cents femmes, dont chacune a reçu une somme de 25.000 F Cfa, pour leur permettre d’exercer un petit commerce. Ce geste remarquable du député a été vivement salué par la population.

 

A ccueilli en liesse, Jean Didae Médard Moussodia s’est adressé à ses mandants en langue locale, pour mieux faire passer son message. Son adresse a connu trois temps forts: le compte-rendu de la dernière session de l’assemblée nationale; l’échange avec les populations suivant les questions qui lui ont été posées; les doléances des populations et la remise des enveloppes.
Faisant le compte-rendu de la dernière session de l’assemblée nationale, il a indiqué que celle-ci était consacrée à l’adoption du budget de l’Etat exercice 2014, qui est équilibré, en recettes et en dépenses, à la somme de 4.132.920 milliards de francs Cfa, et que la croissance de l’économie nationale, en 2014, est estimé à 10%. «C’est une opportunité de réaliser des actions sociales dans le pays, des grands hôpitaux seront construits dans chaque département. Les 500 jeunes envoyés en formation à Cuba dans le cadre de la médecine viendront combler le déficit criard que nous constatons dans nos structures de santé», a-t-il déclaré.
Parmi les doléances évoquées par ses mandants, on peut citer, entre autres, la persistance des délestages de l’électricité dans certains quartiers, le manque d’eau potable, l’absence de service de ramassage des ordures avec pour conséquence la présence de tas d’immondices qui jonchent les abords du ruisseau. «Tout cela menace la santé de la population», a lâché un habitant.
Ces doléances ne sont pas tombées dans les oreilles d’un sourd. Le député en a pris bonne note et a promis d’aller vers les ministères concernés, pour trouver une approche de solution, et soulager, tant soit peu, les souffrances des populations.  La remise des enveloppes aux mamans a été, sans conteste, le moment le plus animé. Il y a eu quelques mamans qui se sont agenouillées pour remercier le geste du député et louer le Seigneur pour cet acte «c’est par la volonté de Christ que cela est rendu possible», a confié une maman.
Expliquant son geste, le député Jean Didace Médard Moussodia a rappelé que cela était consigné dans les promesses de campagne. Il a saisi cette opportunité des festivités du nouvel an, pour faire ce geste aux femmes, afin de les aider à lancer des petits commerces. Il n’a pas voulu organiser des fêtes ou donner des vivres. Mais, avec l’appui financier reçu, chacune d’elle décide de ce qu’elle entend faire, lancer, par exemple, un petit commerce. Outre le geste fait aux femmes, le député Moussodia a aussi assuré le déplacement de tous les participants. Souhaitons que d’autres députés suivent l’initiative du député de Moungali, pour contribuer à lutter contre la pauvreté.

Pascal Azad DOKO

Informations supplémentaires