Troisième circonscription de l’arrondissement 1 Lumumba (Pointe-Noire) : Maurice Mavoungou a mobilisé une centaine de militants pour le don de sang

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une centaine de membres de l’A.c.d.l (Action citoyenne pour le développement local), une association dirigée par Maurice Mavoungou, député élu dans la troisième circonscription de l’arrondissement 1 Lumumba (Pointe-Noire), ont participé à une opération de don de sang, volontaire, mercredi 30 mars 2014, à la direction départementale du C.n.t.s (Centre national de transfusion  sanguine) du Kouilou. Une manière de contribuer à l’approvisionnement de cette banque de sang, afin de soulager les malades qui en ont besoin.

 

Ils étaient plus de cent personnes à la permanence du député Maurice Mavoungou, dans la troisième circonscription de l’arrondissement 1 Lumumba. Ces jeunes et ces adultes avaient répondu à l’appel du président de l’A.c.d.l, le député Maurice Mavoungou. «Qui donne une poche de sang sauve une vie», pouvait-on lire, sur des banderoles. Et le député de renchérir: «Nous devons réaliser qu’à côté de ce que nous attendons des pouvoirs publics, nous avons le devoir de soutenir les efforts du gouvernement, de façon que l’offre de santé publique soit efficiente au Congo. Nous devons savoir qu’en donnant une poche de sang au C.n.t.s, nous sauverons des vies dans notre pays et, peut-être, au-delà de nos frontières», a-t-il indiqué, pendant que lui-même et son suppléant, Victor Béli, subissaient la séance de prélèvement de sang. Un enjeu que se sont approprié les membres de l’A.c.d.l. «Lorsque j’imagine qu’avec mon sang, une personne sera sauvée, j’éprouve un bonheur indicible. La vie n’a de sens que quand elle permet à d’autres vies de se maintenir», a expliqué Sébastien Mangoma, membre de l’A.c.d.l.
Cette opération de don de sang a visiblement, satisfait les agents du C.n.t.s. «Par cet acte, vous venez de nous prouver qu’un député ayant un mandat national n’agit pas seulement pour sa circonscription. Par cet acte, nous venons de réaliser qu’en tant que conseiller municipal, vous agissez non seulement pour l’arrondissement 1 Lumumba, mais pour toute la ville de Pointe-Noire. Une ville dont les structures sanitaires à l’instar de celles d’autres villes, accusent, parfois, une insuffisance de réserve de sang», a déclaré le Dr Casimir Molendé Opiapa, chef de la cellule collecte mobile à la direction départementale du C.n.t.s du Kouilou.
Enumérant les avantages du don de sang, il a dit: «Le donneur obtiendra, gratuitement, ses résultats sérologiques, deux dons consécutifs sans risques infectieux donnent droit à une gratuité de produits sanguins labiles dans tous les centres de transfusion sanguine, au bénéfice du donneur et de sa famille».
L’A.c.d.l n’est pas à son premier acte de citoyenneté. Créée il y a dix ans, pour «réunir les habitants de Lumumba 3 autour des valeurs citoyennes», selon Maurice Mavoungou, son fondateur, cette association a plusieurs réalisations d’ordre humanitaire à son actif. C’est le cas de l’assistance apportée aux sinistrés de la pluie du 18 novembre 2013, la dotation du Centre de santé intégré (C.s.i) de l’O.c.h de matériels.
Sur le plan socioéconomique, l’A.c.d.l avait financé, en 2006, les activités génératrices de revenus de près  de trois cents femmes, afin de leur permettre de parvenir à l’autonomisation, comme recommande le 5ème Objectifs du millénaire pour le développement. Sans compter la réhabilitation en cours du mur de clôture de l’école primaire Lien Athanase Dambou. Et l’A.c.d.l n’entend pas s’arrêter là. L’association est sur le point d’assister les victimes des pluies du 5 mars dernier qui ont causé d’importants dégâts matériels et le décès d’une citoyenne.

John NDINGA-NGOMA

Informations supplémentaires