BANQUES : Le Groupe BPCE IOM cède la BCI au Groupe marocain BPC

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Après l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires auprès des administrations habilitées, le siège de la Banque commerciale internationale (BCI), à Brazzaville, a servi de cadre vendredi 11 octobre, à la cérémonie officielle finalisant l’acquisition de la BCI par le Groupe marocain Banque Centrale Populaire (BCP) auprès du Groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) IOM.

 

L’acte de cession des actions de la BCI par la BPCE à la Banque Centrale Populaire a été signé pour le compte de la BPCE IOM par M. Boris JOSEPH, son directeur général et du côté de la BPC par le directeur général de la Banque Populaire en charge de l’International, M. Kamal MOKDAD.
La Banque commerciale internationale (BCI), en rejoignant le groupe panafricain de de l’envergure de la Banque Centrale Populaire, «s’ouvre à de nouvelles et belles perspectives de développement en offrant à ses clients de nombreuses solutions innovantes développées par le groupe BCP, notamment dans le domaine de la Monétique et du Trade Finance. Les clients actuels et futurs bénéficieront ainsi des meilleures pratiques bancaires de la BCP et de la garantie d’un groupe solide, disposant auprès des Agences de notation les plus prestigieuses (Standard & Poor’s, Fitch, Moody’s, etc.) du meilleur rating au Maroc et au Maghreb», a fait savoir M. Kamal MOKDAD. Elle jouira également d’une identité commune forte à travers le continent et portera les valeurs qui sont chères au groupe BCP: proximité, citoyenneté, innovation et performance.
Toutefois, l’Acte de cession n’entraîne aucunement un plan social. Le cessionnaire, le groupe marocain BPC ne l’envisage pas. «Aucun Congolais ne perdra son emploi à l’issue de cette opération», a affirmé le directeur général de la Banque Populaire en charge de l’International.
Par ailleurs, un conseil d’administration a eu lieu à l’issue de la signature de l’Acte de cession. Des nouvelles nominations à la Direction générale de la BCI en ont découlé. M. André COLLET, précédemment directeur général adjoint de la BCI, a été nommé directeur général en remplacement de M. Pierre BALSAN. M. Hocine BENKHALED succède à André COLLET au poste de directeur général adjoint.
Prélude à la signature de l’Acte de cession, des délégations BPCE composée de cinq membres et BCP de six sont arrivées le 9 octobre à Brazzaville, pour conduire le déroulement de l’action de cession. Le 11 octobre, les membres dirigeants de ces deux grands groupes se sont rendus auprès des autorités congolaises, notamment chez le Premier ministre pour les informer.
La cession ayant été autorisée par la COBAC, le Premier ministre, le ministre des Finances. ont de nouveau été informés de la signature effective de l’Acte de cession. C’est dire qu’il s’est fait  de façon régulière et ne souffre d’aucun vice de forme.  
En vue d’informer plus largement l’opinion publique congolaise, une conférence de presse a été animée par de nombreux intervenants, responsables au sein du groupe marocain BCP, dans un hôtel de la place. Différents aspects et points relatifs à la cession ont été abordés.
Et pour tout conclure en beauté, une cérémonie concernant directement le personnel a eu lieu après la conférence de presse. Deux discours y ont été prononcés: l’allocution de M. Kamal MOKDAD et le mot du directeur général André COLLET. S’en est suivi un échange fructueux avec le personnel. Le directeur général a remis à l’occasion des cadeaux à M. Kamal MOKDAD. Et un cocktail dinatoire a clos l’évènement.  
Pour rappel, «le groupe BCP est le sixième plus grand groupe bancaire en Afrique par la taille des fonds propres». Il est l’une des premières institutions bancaires du royaume chérifien (Maroc). Présent dans 14 pays africains et 14 autres dans le reste du monde, notamment sous la marque «Banque Atlantique» en Afrique de l’Ouest, et  «Chaabi Bank», sa filiale  en Europe. Il tire sa force de ses valeurs de solidarité et de son organisation unique au Maroc.
Le groupe BCP est composé de neuf Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative, de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe de forme société anonyme cotée en Bourse; de filiales spécialisées, de Fondations, de banques et représentations à l’International.
Le groupe BCP est donc présent dans 28 pays dans le monde. Il possède le premier réseau bancaire du Maroc, tout comme il est le premier collecteur de l’épargne (part de marché de 26%) et leader du financement de l’économie (part de marché  de 25%).
Unique banque de l’Afrique du Nord et de l’Ouest à Maurice, le groupe accompagne la dynamique d’ouverture vers l’Afrique francophone ainsi que le flux d’investissement en provenance d’Asie, notamment de la Chine, de l’Inde et du Japon vers l’Afrique.  

Informations supplémentaires