Protection des éléphants : Le Congo devient membre de l’E.p.i.

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Congo est devenu membre de l’E.p.i. depuis le 30 décembre 2015, date de la signature de la lettre d’engagement, par laquelle le Congo a approuvé, sans réserve, l’invitation des gouvernements du Botswana, de l’Ethiopie, du Tchad, du Gabon et de la Tanzanie lui demandant de rejoindre l’E.p.i (Initiative sur la protection des éléphants). Et, c’est Henri Djombo, ministre de l’économie forestière et du développement durable, qui a signé la lettre d’engagement.

Ainsi, le Congo, tout comme les gouvernements de la Gambie, du Kenya, du Malawi et de l’Ouganda, signataires de l’E.p.i, s’engage à œuvrer avec tous les pays sus cités, pour mettre en place le plan d’action pour l’éléphant d’Afrique et, à rejoindre le leadership politique mondial, afin de protéger les éléphants et partant, de mettre fin au commerce illicite de l’ivoire.
L’E.p.i est une initiative internationale, qui regroupe des Etats faisant partie ou non de l’aire de répartition des éléphants d’Afrique, des Ongs nationales et internationales; le secteur privé et des particuliers collaborant, ensemble, pour protéger les éléphants et mettre un terme au commerce illicite de l’ivoire. Cette initiative demande, en effet, à tous les pays de s’engager à fermer les marchés de l’ivoire sur toute l’étendue de leurs territoires, à respecter un moratoire concernant toute initiative visant à promouvoir le commerce international pendant au moins dix mois ou jusqu’à ce que la population d’éléphants d’Afrique ne soit plus menacée et à mettre toute réserve d’ivoire présente sur leur territoire à l’abri de tout usage commercial.
Le Congo en devenant membre signataire de l’E.p.i a exprimé son adhésion sans réserve et a réaffirmé, ainsi, son accord de principe, pour travailler avec les membres de l’E.p.i, les partenaires concernés et le secrétariat  de l’Initiative, afin de respecter ses engagements envers l’E.p.i, tout en réalisant ses objectifs essentiels.

Philippe BANZ
(sur les notes de Guy Barthélemy Moussoki)


Informations supplémentaires