OSTA Walk-City 2018 : Brazzaville, cœur battant du sport de travail africain

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Sous le signe de la préservation de l’environnement a été organisée dimanche 30 avril 2018 à Brazzaville, sous la pluie, la marche sportive populaire internationale, dite OSTA City Walk, patronnée par Jacques Gambou, le directeur du cabinet du ministre des Sports, qu’entouraient le président de l’OSTA, le Camerounais Atour Evélé Malick, et le président de la Fédération congolaise du sport de travail, Jean-Robert Raphaël Massamba-Débat, notamment.


C’est la deuxième édition de cet événement sportif du continent. Les Congolais aiment de plus en plus passionnément la marche sportive. Plus de 600 marcheurs issus des secteurs publics et privés ont pris le départ. L’essentiel n’était pas d’arriver le premier, mais pour l’OSTA il s’agit de pousser les Africains à pratiquer des activités physiques et sportives encadrées tout au long de la vie «pour faire reculer la sédentarité et éviter à tous, les conséquences néfastes des maladies dégénératives et plus particulièrement cardiovasculaire», a dit le président de l’OSTA. Pour Evélé Malick, si faire attention et à sa santé est un défi de tous les instants, «faire attention à son cadre de vie contribuerait de manière déterminante à améliorer la qualité de la vie et à préserver la santé des populations». Ainsi, en clôturant la manifestation, il a accompagné les paroles à l’acte en ramassant tous les objets sales jonchant le macadam, question de maintenir l’environnement propre et sain. De leur côté, Jacques  Gambou et Jean-Robert Massamba-Débat ont félicité et remercié l’ensemble des marcheurs pour leur participation massive. Rendez-vous est pris pour 2019.

Jean ZENGABIO

Informations supplémentaires