FOOTBALL/COUPES AFRICAINES INTERCLUBS : Les clubs congolais déjà sur une pente dangereuse

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une lourde défaite (1-4) et une courte victoire (2-1), tel est le bilan des clubs congolais à l’issue de la manche aller du tour préliminaire des coupes africaines inter-clubs 2019-2020.
Deux clubs congolais ont abordé, le week-end dernier, les préliminaires aller de leurs coupes respectives de football. Deux clubs. Des fortunes diverses, d’entrée de compétition. L’Etoile du Congo était en déplacement au Caire pour y affronter samedi 10 août Pyramids FC d’Egypte en Coupe de la Confédération. Un adversaire qui constituait une grosse énigme.

Des précautions étaient sans doute nécessaires pour la résoudre. Le public congolais, l’oreille collée au poste récepteur, attendait de vivre les péripéties de ce rendez-vous. Radio-Congo ne les lui a pas proposées. Il n’empêche, le résultat est là: c’est une sévère défaite qu’Etoile du Congo ramène du Caire, Pyramids FC l’ayant chargé d’un cinglant 4-1.
L’Etoile du Congo était menée 0-3, à la mi-temps. Elle a réduit le score à la 88e minute de jeu. Deux minutes après, les Egyptiens ont inscrit le dernier but de la partie. C’est tout ce que l’on sait de ce match. Observateurs et spécialistes s’interrogent désormais sur la suite.
L’on a misé sur l’AS Otohô dimanche 11 août au Stade Marien Ngouabi d’Owando face à Mamelodi Sundonws en Ligue des champions, pour redonner le sourire au public congolais. La première mi-temps l’a rassuré,  Alex Ngalou (5e sur penalty) et Yacoubou Fousseini (25e) ayant donné une avance de deux buts au champion congolais. Deux buts qui ont mis du baume sur le coeur de chacun. Le public a applaudi, tout en s’interrogeant sur la deuxième mi-temps. La réponse est venue à la 75e minute de jeu. Mais ce sont les Sud-Africains qui réduisaient le score: 2-1. C’est sur ce résultat que l’arbitre a renvoyé les acteurs dans leurs vestiaires.
Unhe courte victoire pour l’AS Otohô: c’est mieux que rien! Mais l’on sait que la manière n’y est pas. D’où la crainte éprouvée par les uns et les autres de voir l’AS Otohô être balayée au match retour à Johannesbourg.
On le voit, l’avenir d’Etoile du Congo et de l’AS Otohô dans ces coupes africaines inter-clubs est incertain. Néanmoins, il faut attendre pour être fixé.

G.-S.M.