DIOCÈSE DE DOLISIE : Ordination de deux prêtres et de deux diacres

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A l’appel de leur évêque, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouaou, et en présence de Mgr Miguel Olaverri, évêque de Pointe-Noire, les communautés paroissiales du diocèse de Dolisie  s’étaient retrouvées à la Place mariale de la cathédrale Saint Paul pour glorifier le Seigneur. C’était le samedi 13 juillet 2019 à l’occasion de l’ordination presbytérale des abbés  Brives Clauvey Mbou et Chérubin Matsoumbou Mouelet et de l’ordination diaconale d’Aubin  Kitsoukou Mouakassa et Ryshmide Mounanga.

Ils ont accédé à ces ordres sacerdotaux par l’imposition des mains de Mgr Francisco Escalante Molina, nonce apostolique au Congo et au Gabon, invité par l’évêque de Dolisie.

Une fois de plus  la providence divine s’est manifestée à son peuple  établi dans son Eglise du  Diocèse de Dolisie, qui a eu la grâce d’accueillir en son sein ces nouveaux pasteurs.  Le peuple chrétien a été consulté et ceux à qui il appartient d’en juger n’ont fait aucune opposition ; donnant ainsi l’occasion au vicaire général, l’abbé Alphonse Konioka qui a suivi ces ordinands tout au long de leurs formations et stages pastoraux,  d’attester qu’ils sont dignes d’être ordonnés.
Des moments d’intense prière mais aussi pathétiques, mélangés d’émotion, de joie pendant l’acceptation du Nonce qui a consenti à les ordonner  après avoir recueilli leur engagement au célibat pour le royaume de Dieu, leur obéissance à l’ordinaire du diocèse et ses successeurs et aussi pendant la litanie des saints, merveilleusement chantée par toutes les chorales réunies pour la circonstance.  
Mais au-delà du cérémonial du rite de l’ordination, on retiendra dans l’homélie  les sages conseils et recommandations prodigués par Mgr Francisco Escalante Molina à l’attention  de ces nouveaux diacres et  prêtres. «Avec le Pape François, je vous dis: on ne blague pas avec l’eucharistie. Soyez sérieux en célébrant la messe. Concentrez-vous et préparer vos homélies….soyez humbles et disponibles, ne soyez pas orgueilleux. Ne soyez pas des prêtres fonctionnaires. Le prêtre doit être un modèle  pour son troupeau. Malheur à vous si vous devenez objet de scandale pour votre peuple! Il vous faut une bonne dose de spiritualité, il vous faut des temps de prière intense, sinon vous serez des prêtres finis, toujours mécontents, instables…un prêtre qui n’a pas l’amour des autres, qui parle mal des autres et de son évêque et ne le respecte pas est un mauvais prêtre…»
C’est donc une nouvelle vie qui commence pour ces jeunes admis au sacerdoce. Ils l’ont compris et exprimé leurs remerciements à l’évêque, à l’ensemble de la communauté chrétienne du diocèse. «Nous avons et aurons toujours besoin de vos prières, de vos soutiens et de vos conseils», a dit l’un d’eux au nom de ses confrères.
Par ailleurs, on notera qu’ils devaient être trois diacres à être ordonnés prêtres. L’ordination presbytérale du troisième, le nommé Dagly Tondo Poaty a été plutôt ajournée et non refusée. Ce qui a donné lieu à des interprétations diverses et surtout malintentionnées. Mgr Bienvenu Manamika a remis les choses au clair en ces termes: «Je sais pourquoi j’ai ajourné son ordination. C’est un secret entre moi, son père spirituel, et lui mon fils. Je lui ai demandé de reculer pour mieux sauter. Merci Dagly d’avoir gardé la tête froide et d’avoir pris en compte les conseils qui t’ont été donnés».
En effet, le diacre Dagly Tondo Poaty était présent à cette messe, à l’autel, concélébrant avec ses confrères dans le clergé. Il a même participé à l’animation, poussant la schola et la chorale  à chanter plus fort, et tous les fidèles  chrétiens à battre des mains, à danser, pour exprimer la joie de l’Eglise qui a accueilli ces nouveaux pasteurs. Une preuve d’humilité, et de courage.
De même, suite à la lecture des nouvelles  affectations des prêtres qui ont été prononcées à la fin de la messe, Mgr Manamika a là aussi tenu à éclairer les chrétiens à propos de la paroisse Saint Michel de Moupépé.  Le curé, l’abbé Chérubin Mambou qui est aussi exorciste diocésain a été temporairement retiré de sa charge. La paroisse sera administrée par le vicaire général jusqu’au 31 décembre 2019. L’abbé Chérubin reprendra son service dans cette paroisse le 1er janvier 2020.
C’est le dimanche 14 juillet 2019 que les nouveaux prêtres ont célébré leur messe de prémices en la cathédrale Saint Paul.

Jean BANZOUZI
MALONGA (Envoyé spécial)

Informations supplémentaires