Diocèse d’Owando : L’abbé Gervais Protais Yombo, nouveau curé d’Oyo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La paroisse Notre-Dame de l’Assomption d’Oyo a accueilli son nouveau curé, l’abbé Gervais Protais Yombo, dimanche 15 septembre 2019. Il a été officiellement installé dans ses fonctions par Mgr Victor Abagna Mossa, évêque d’Owando. A cette occasion, l’abbé Charmel Patrick Mave et le séminariste Emmared Mokouri, stagiaire, constituant avec lui la nouvelle équipe pastorale ont été eux aussi présentés à la chrétienté.

C’était au cours d’une célébration eucharistique présidée par l’évêque d’Owando, entouré de quelques prêtres dont ceux venus de Brazzaville. Parmi les participants, il y avait les délégations venues de Pointe-Noire et Brazzaville. L’église était archicomble et toute parée.

La messe d’installation du nouveau curé d’Oyo a réuni plusieurs autorités politiques, administratives, militaires et civiles. Entre autres: les anciens ministres François Ibovi et Henri Okemba, le préfet des Plateaux, Alphonsine Akobe Ompangana, le maire de la commune d’Oyo, Gaston Yoka, et bien d’autres. Dans la foule, on pouvait noter la présence des parents, amis et proches du nouveau curé, les délégations des chrétiens venus du diocèse de Pointe-Noire et de l’archidiocèse de Brazzaville qui ont tenu à faire le déplacement d’Oyo pour soutenir l’abbé Gervais Yombo. De même, les représentants d’autres confessions notamment de l’Armée du salut et de la communauté musulmane qui ont eux aussi participé à cette célébration.
De moments riches en symboles ont marqué la prise de fonctions officielle du nouveau curé, notamment pendant le rite liturgique consacré à cet effet. Dans le dialogue avec l’évêque et dans sa profession de foi, l’abbé Yombo a renouvelé les promesses de son ordination presbytérale et réaffirmé son désir d’obéir à son évêque. Il a promis également de travailler en harmonie avec l’ensemble des prêtres qui constituent avec lui l’Unité pastorale d’Oyo, qui regroupe cinq prêtres et un stagiaire. En effet, la paroisse d’Oyo a sous sa juridiction la communauté de La Divine Miséricorde portée sur les fonts baptismaux par les missionnaires polonais qui ont servi longtemps dans cette paroisse. L’évêque souhaiterait ériger en paroisse cette communauté d’ici six mois. Elle a pour responsable l’abbé Apollinaire Tuta, qui y travaillera avec les abbés César Prudence Mossa et Richel Mossa.
A la manière de Mgr Ernest Kombo d’illustre mémoire son évêque d’alors, le nouveau curé d’Oyo a sollicité les pieds des chrétiens, de ses chrétiens pour parcourir les sentiers d’Oyo, leur cœur pour accueillir les doléances des chrétiens d’Oyo, leur bouche pour parler le langage des chrétiens d’Oyo, leurs mains pour bâtir avec eux l’église de Dieu qui est à Oyo. Il en mesure à suffisance les défis auxquels il sera confronté au quotidien mais qui sont surmontables grâce à l’apport, l’adhésion et l’implication de tous. C’est l’appel à lui lancé par Mgr Abagna qui dans son homélie l’a invité à se souvenir de ce jour. Essentiellement, l’évêque s’est adressé à son prêtre comme un aîné à son cadet.
Dans son mot de remerciements, il a renouvelé sa gratitude au Seigneur et à son évêque pour la confiance et le clin d’œil pour l’avoir appelé à assumer cette charge. Lui qui pour la première fois travaille dans son diocèse et exerce un tel ministère. Il a remercié les familles Nguesso et Dirat pour le don de la nouvelle église ainsi que tout un chacun pour le soutien et la réussite de cette cérémonie très priante et haute en couleurs qui a drainé plus de cent pèlerins, notamment ceux partis de Pointe-Noire et Brazzaville. A la tête de cette paroisse, il remplace son confrère l’abbé Paul Ndzendzé Ombissa, ordonné prêtre le même jour que lui, qui y a passé deux ans.
L’abbé Yombo a eu «une pensée pour Mgr Prosper Augouard et pour tous les missionnaires qui comme lui ont eu l’admirable vision d’offrir à ce peuple un lieu de culte pour prier, louer et adorer Dieu, pour tous les missionnaires qui ont œuvré sans relâche pour que l’évangile pénètre les fils et filles d’Oyo, pour les missionnaires polonais qui ont considérablement marqué l’histoire de cette paroisse et particulièrement, pour le père Joseph Piszczek, le tout dernier d’entre eux, qui est connu de tous les habitants d’Oyo et qui repose dans l’enceinte de la paroisse».
Fils des feus Germain Yombo et Louise Ngolonga, l’abbé Gervais Protais Yombo est né le 19 juin 1967 à Makoua, où il a fait ses études primaires et secondaires. Ses études philosophiques au Grand séminaire de philosophie Mgr Georges-Firmin Singha de Kinsoundi, à Brazzaville et celles de théologie en Italie et en Autriche. Ordonné prêtre par Mgr Ernest Kombo, le 11 juillet 1998 à Owando, il a été de 2008 à 2014 recteur du Grand séminaire de théologie Cardinal Emile Biayenda de Kinsoundi (Brazzaville). En 2014 au terme de sa charge de recteur, son évêque actuel Mgr Victor Abagna Mossa l’envoie à Toronto, au Canada pour une expérience auprès de la communauté anglophone. Il y a passé cinq ans. Rappelé au pays par son évêque, il est nommé curé de la paroisse Notre-Dame de l’Assomption d’Oyo, le 25 juillet 2019. C’est cette nouvelle charge qu’il a inaugurée officiellement.
L’abbé Gervais est docteur en théologie et passionné des voyages, de la musique et des langues. Il parle couramment français, italien, allemand, anglais, kituba, lingala et sa langue maternelle.

Aristide Ghislain NGOUMA

Informations supplémentaires