ConfErence Episcopale : Retraite de silence et de prière à Liambou pour les évêques du Congo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les évêques du Congo ont participé à une semaine de prière pour recevoir de Dieu la force d’affronter les défis difficiles de ce monde en ce temps de l’Avent. Plusieurs d’entre eux ont exprimé leur gratitude et leur satisfaction après cette semaine d’exercice spirituel. C’était à Liambou sous le thème: «Évêque, témoin de la Miséricorde de Dieu». Les méditations ont été guidées par Mgr Cyprien Mbuka, évêque de Boma en République démocratique du Congo (RDC).

 

Les évêques se rendent tous les mois de décembre à Liambou pour prendre un temps de méditation et de relecture spirituelle. Après une longue semaine de retraite, ils ont concélébré ensemble le dimanche 8 décembre 2019, en la solennité de l’Immaculée conception, les 60 ans de présence des salésiens de Don Bosco à Pointe-Noire. La célébration eucharistique était présidée par Mgr Victor Abagna Mossa, évêque d’Owando, et vice-président de la Conférence épiscopale du Congo.
Parmi les réflexions proposées par Mgr Cyprien Mbuka, on note son invite aux évêques à être aussi des miséricordieux. Et Mgr Victor Abagna Mossa d’ajouter que cette mission est engageante pour tous.
«L’évêque pourra être miséricordieux en montrant sa bonté, sa compassion, son amour, son pardon comme Dieu nous les accorde toujours. C’est à nous les évêques de la montrer à nos prêtres. Car les prêtres sont des premiers collaborateurs de l’évêque. Et l’évêque doit montrer cette compassion pas seulement chez des prêtres mais aussi chez les chrétiens.», a dit Mgr Victor Abagna Mossa.
Dans l’homélie du dimanche, tirée dans l’évangile de saint Mathieu, (Mt 3,1-12) Mgr Miguel Angel Olaverri, évêque de Pointe-Noire, et responsable de la Commission épiscopale des moyens de communication sociale, a invité les chrétiens dans ce temps de l’Avent à fixer leur regard plus loin vers la venue du Christ dans la gloire.
«Le temps de l’Avent est un temps pour préparer le cœur, un temps de méditation de la Parole de Dieu. Cette parole nous donne la force d’attendre l’arrivée de Jésus-Christ.  Nous devons accepter les autres que nous rencontrons. Dieu nous invite aussi à faire le silence intérieur pour écouter la voix du désert. Nous, évêques, nous nous  sommes retirés pour écouter la voix, davantage la voix du Seigneur. En ce temps de l’Avent, vous devrez créer un silence autour de vous afin d’entendre la voix de Dieu: qu’est-ce qu’il proclame? Cette voix qui est criée dans le désert, nous dit simplement «Convertissez-vous», ce qui veut dire changez de direction dans votre vie.  Le Seigneur est là, il est capable de changer ton cœur.»
Cette messe a connu la présence de tous les évêques du Congo; du secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo (CEC), l’abbé Brice Armand Ibombo, de l’abbé Lambert Kionga, secrétaire général adjoint et gestionnaire de la CEC, et de père Manuel Jimènez, provincial de la Province Marie auxiliatrice des Salésiens.

Madocie Déogratias
MONGO

Informations supplémentaires