Paroisse Saint-Pierre Apôtre de Makoua (Diocèse d’Owando) : La chorale Saint-Achille a célébré son troisième anniversaire au village Boya

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Boya, village situé dans la sous-préfecture de Makoua, dans le département de la Cuvette, à environ 25 Km de Makoua-centre, a abrité les festivités marquant le troisième anniversaire de la chorale Saint-Achille de la paroisse Saint-Pierre Apôtre de Makoua, dans le diocèse d’Owando. Plusieurs activités ont eu lieu, pour marquer cet anniversaire. Le clou de ces activités était la célébration eucharistique, présidée, le dimanche 13 mai 2012, par Mgr Victor Abagna Mossa, évêque du diocèse d’Owando, qu’entouraient les abbés Marcel Douniama, directeur du petit-séminaire Saint Pie X de Makoua, Gervais Ibata, responsable de la Caritas diocésaine, Urbain Ickonga, curé de la paroisse Saint-Pierre Apôtre, Duolomane Okamba, curé de la paroisse d’Etoumbi, Eric Paul Goma, prêtre du diocèse de Kinkala. Dans l’assistance des fidèles chrétiens, on pouvait remarquer la présence de Martin Adouki, ambassadeur, conseiller diplomatique du chef de l’Etat, et président d’honneur de la chorale Saint-Achille.

Parmi les invités de marque, qui ont fait le déplacement de Boya, on peut citer: le capitaine Désiré Pougui-Mpika, commissaire de police de Makoua, le capitaine Bérenger Mavioka, commandant adjoint de compagnie de gendarmerie de Makoua, les délégations et chorales venues de Brazzaville et d’Owando. Les chefs et notables, aussi bien les fidèles chrétiens du village Boya et des villages environnant étaient également témoins de l’événement.
Réputé pour être engagé dans la culture cacaoyère, dans le district de Makoua en particulier, et dans le département de la Cuvette centrale, en général, le village de Boya a vécu, du vendredi 11 au dimanche 13 mai 2012, une ambiance inédite d’activités religieuses. Et pour cause, la célébration du troisième anniversaire de la chorale Saint-Achille, qui a drainé une foule immense de chrétiens, dans ce village. Grâce à cette expérience réussie, l’anniversaire de cette chorale sera, désormais, célébré de façon tournante, dans les différents villages du district de Makoua.
Tout a commencé, le vendredi 11 mai, avec l’arrivée des invités et des participants aux festivités d’anniversaire. Le soir, pendant la détente musicale, la fanfare kimbanguiste, venue de Brazzaville, a assuré l’animation, en exécutant des chants aussi bien religieux que populaires, à la grande satisfaction des participants à cette soirée.
Le samedi 12 mai, aux environs de 20h, un grand concert de chants religieux s’est tenu, en présence de Mgr Victor Abagna Mossa. L’abbé Edmond Bassimas, prêtre du diocèse d’Owando, représentant l’aumônier diocésain des chorales et cérémoniaire de la soirée, après avoir invité l’évêque d’Owando pour la prière d’ouverture, a lu un poème qu’il a dédié à cette soirée et, intitulé: «Le soleil s’est tapé du repos sur nos crânes».
Plusieurs chorales et mouvements d’apostolat des enfants Yambotés présents à Boya, ont défilé sur le podium, pour leur prestation. C’est ainsi qu’on a pu voir et admirer, par ordre de passage, les Yambotés des villages Boya et Mvoula, la chorale évangélique de l’annexe d’Aboua, la chorale Saint-Achille qui était à l’honneur, la chorale d’Etoumbi et, enfin, la chorale Emile Biayenda de la cathédrale Sacré-Cœur de l’archidiocèse de Brazzaville.
A la fin du concert de chants, la fanfare kimbanguiste a exécuté quelques notes de musique, au plaisir des membres des différentes chorales, qui ont défilé, tout en exhibant des pas de danse et des gestes des mains au rythme des chrétiens de l’Eglise kimbanguiste. Comme au début de la soirée, l’ordinaire du lieu a présidé la prière de clôture.
Le clou des festivités du troisième anniversaire de la chorale Saint-Achille de Makoua était l’eucharistie présidée par Mgr Victor Abanga Mossa, et qui a commencé à 12h30. Dans son homélie, l’évêque a, tout d’abord, souhaité bon anniversaire à la chorale Saint-Achille qui animait aussi la messe. Il a, ensuite, exhorté les choristes à manifester l’amour de Dieu dans leur vie. «Soyez les témoins au milieu des jeunes qui ont perdu les valeurs chrétiennes, morales et éthiques. Evitez la tricherie à l’école, ne suivez pas les aînés dans la division, pendant les élections, votez ceux qui vous présentent un bon programme», a martelé le prélat.
La célébration du troisième anniversaire de la chorale Saint-Achille de Makoua s’est achevée autour d’un repas de famille, suivi du retour des différentes délégations.

Abbé Eric Paul GOMA
(De retour de Boya)

Informations supplémentaires