Nonciature apostolique au Congo : La fête du Pape célébrée dans une ambiance sobre et cordiale

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Célébrée chaque année en la solennité des apôtres Pierre et Paul, qui est aussi la fête des catéchistes du monde entier, la fête du Pape a été célébrée à Brazzaville, le vendredi 29 juin 2012, dans la soirée. La cérémonie a eu lieu à la nonciature apostolique à Brazzaville, la maison du Pape. A cette occasion, Mgr Jan Romeo Pawlowski, nonce apostolique au Congo et au Gabon, a organisé une réception, qui comme d’habitude, a réuni plusieurs convives parmi lesquels les ministres Charles Zacharie Bowao de la défense nationale, Jean-Claude Gakosso de la culture et des arts, Emilienne Raoul des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques accrédités au Congo, Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville.

 

Outre les membres du gouvernement et les diplomates, beaucoup d’autres autorités politico-civiles et militaires, des prêtres, religieux et religieuses ainsi que les amis du nonce apostolique au Congo, étaient également conviés à cette réception qui s’est déroulée pendant deux heures, de 18h30 à 20h30. Dans une ambiance plutôt cordiale et sobre dans l’ensemble, cette cérémonie a, essentiellement, été marquée par le mot de bienvenue du nonce apostolique, l’exécution des hymnes nationaux du Vatican et du Congo. Mais aussi, par une projection vidéo qui a permis aux convives de contempler pas à pas la vie du Pape Benoît, notamment à travers les différentes activités qu’il mène au quotidien comme pasteur de l’Eglise universelle.
Dans son mot, Mgr Jan Romeo Pawlowski a, particulièrement, invité ses convives à prier pour la santé de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, et pour le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, après le drame du 4 mars dernier à Brazzaville, qui a endeuillé l’ensemble du peuple congolais. Envoyé spécial du Saint-Père, l’ambassadeur du Vatican en République du Congo n’a pas manqué de souligner l’intérêt commun qui doit caractériser le Saint-Siège et la République du Congo, au moment où les deux Etats commémorent le 35ème anniversaire de leurs relations diplomatiques.
Il faut, tout de même, signaler que peu avant 18h, tous les services étaient déjà mis en branle, sur la rue colonel Brisset, où est située la nonciature apostolique, la maison du Pape à Brazzaville. Si de son côté, la police s’activait talentueusement pour faciliter l’arrivée des convives, le nonce apostolique lui, debout devant son palais, n’a point dérogé à la tradition, en saluant à tour de rôle ses convives. Cette cérémonie doit aussi sa réussite à la détermination et au savoir-faire de Mgr Andrea Francia, secrétaire de la nonciature, qui y a en tout cas mis du sien.

Aristide Ghislain NGOUMA

Informations supplémentaires