Il se pend pour noyer son amertume?

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Agé de 45 ans, un homme a été retrouvé pendu dans la chambre de sa tante maternelle, mercredi 18 mars 2020 à Makazou, un quartier de Mfilou-Ngamaba, le septième arrondissement de Brazzaville. On se perd en conjectures sur les raisons qui l’ont poussé à mettre brusquement fin à ses jours. Il aurait perdu son emploi à Pointe-Noire où il résidait avec femme et enfants (quatre, au total). Depuis dix mois, ce père de famille était à la recherche d’un job à Brazzaville.