Bavure militaire ou excès de zèle?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une présentatrice d’émission matinale sur Télé-Congo (TV Congo) a été agressée à l’entrée de son service par les agents de la Force publique assurant la sécurité de l’immeuble de la chaîne nationale de télévision. Elle avait eu l’imprudence de leur compliquer la tâche, car ils lui interdisaient l’accès parce que son nom ne figurait pas sur la liste des journalistes réquisitionnés pour travailler pendant cette période de crise sanitaire. En voulant forcer le passage, alors qu’elle n’aurait pas non plus présenté un ordre de production ce jour-là, la garde a eu le bras facile. Le ministre de la Communication, Thierry Lézin Moungalla a condamné l’acte de la garde de Télé-Congo. «Voilà où mène l’application stupide, par certains éléments des forces de l’ordre, d’instructions liées à la prévention du COVID-19», a écrit le porte-parole du Gouvernement sur son compte Tweeter.

 

Informations supplémentaires