Revendications dans les structures décentralisées de gestion de la pandémie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La gestion du Fonds Covid-19 suscite des grincements de dents. Les autorités des structures décentralisées de gestion de Brazzaville ont, par exemple, dénoncé une gestion nébuleuse de ce fonds. Le vendredi 8 mai dernier, le préfet de Brazzaville, Pierre Cébert Ibocko Onangha en particulier, a dénoncé «la mise à l’écart des gestionnaires de la territoriale ». Concrètement, a-t-il déclaré, «Le Fonds Covid-19 ne descend pas dans les arrondissements. Peut-être attend-t-on qu’il y ait beaucoup de morts et là, on va libérer les fonds». Il envisageait d’adresser un mémorandum au Premier ministre Clément Mouamba, en guise de revendication.

 

Informations supplémentaires