L’angoisse des populations du village Koulombo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’armée angolaise, opposée aux rebelles du Front de libération de l’enclave du Cabinda (FLEC), ça recommence. Les deux forces belligérantes ont recommencé à inquiéter la population de Koulombo, un village congolais du district de Tchiamba-Nzassi (département de Pointe-Noire). Le dimanche 7 juin dernier, les habitants de ce village, à la frontière avec le Cabinda, ont été surpris par l’incursion des militaires gouvernementaux angolais. Ces derniers auraient tué deux Congolais, le chef du village et son secrétaire général. Il semble que c’est une vengeance aveugle, après la découverte dans ce village d’un policier angolais tué, fin mai, probablement par les troupes rivales du FLEC. Cette situation n’arrange pas les pauvres paysans de Koulombo

Informations supplémentaires