Une mesure d’expulsion qui étonne…

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les Congolais sont étonnés qu’un compatriote soit sous le coup d’une expulsion dans son propre pays. Vivant et travaillant depuis environ deux décennies à Impfondo, chef-lieu du département de la Likouala, Fulmos Atongui Ndinga, correspondant de Radio-Congo et directeur de Télé-Likouala, a été suspendu par le préfet de la Likouala pour « insubordination notoire ». Mis en état d’être expulsé, il a été placé en garde à vue dans un commissariat de police. Il n’a eu son salut que grâce à l’intervention du commissaire qui a estimé que le motif de son arrestation était banal, et l’a remis tout simplement en liberté. Le journaliste a adressé une requête au Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) qui, en l’examinant, a condamné sa suspension et la mesure de son expulsion.

Informations supplémentaires