Le COUSP sème le trouble

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Faute d’intrants de prélèvements, le Centre des opérations d’urgences de santé publique (COUSP) a annoncé dans un communiqué jeudi 23 juillet la suspension provisoire des tests de dépistage à compter du vendredi 24 juillet. Panique générale! Mais, vendredi 24 juillet, coup de théâtre : les kits de prélèvements étaient à nouveau disponibles et le COUSP annonçait la reprise des activités de dépistage par l’équipe d’intervention rapide (EIR) à partir du samedi 25 juillet. Ce revirement laisse libre cours aux rumeurs poussant certains à déplorer une capitulation qui ne dit pas son nom. Pour l’homme de la rue, «seuls les patients pourront témoigner que les tests de dépistage s’effectuent à nouveau».

 

Informations supplémentaires