Compteurs électroniques : la société E²C s’en vante, mais…

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La société Energie électrique du Congo (E²C) et ses compteurs électroniques, voilà qui fait rêver la direction générale de l’unique opérateur de production et de distribution du courant. Récemment, cette direction s’est vantée de l’avantage de ces compteurs que la société est train de poser chez ses abonnés. Jusqu’à promettre qu’il n’y aura plus de système de délestage quand tous les ménages disposeront de ces compteurs. On ne sait pas combien de Congolais ce discours a convaincu. Nombreux rappellent aux responsables de la société E²C le discours du genre que tenaient leurs homologues de la défunte Société nationale d’électricité (SNE) qui promettaient la fin des délestages avec la construction du barrage d’Imboulou. Plusieurs années après les travaux de cet ouvrage, coupures intempestives, délestages sauvages et mauvaise qualité du courant sont toujours au rendez-vous, et les Congolais en sont fatigués.

Informations supplémentaires