Editorial

Kinkala et au-delà

Note utilisateur:  / 0

Il est des symboles qui parlent. Le Pool, département qui s’est particularisé ces dernières années par les tumultes, parfois causés par ses propres fils, reprend peu à peu le chemin de l’apaisement. C’est-à-dire du même rythme de survie que les autres départements, avec une respiration normale, qui ne soit pas plus haletante ici que là. C’est-à-dire le même rythme de vie et de survie, ni plus ni moins .

Lire la suite...

Justice pour ou contre Kamerhe?

Note utilisateur:  / 0

Il n’est pas surprenant que les problèmes des deux Congo débordent sur la scène de l’un et de l’autre. D’abord parce que, voisins-frères rapprochés, leurs réalités sont souvent les mêmes. Et il n’est pas rare que d’une rive du fleuve Congo à l’autre, elles soient vues comme la réponse en creux des uns aux interrogations et aux impatiences des autres.

Lire la suite...

Nos enfants

Note utilisateur:  / 0

Nous célébrons aujourd’hui, la Journée de l’enfant africain. Célébrer implique une notion de fête ou de solennité, de devoir de mémoire, de respect d’une tradition. Rien de tout cela ne correspond pourtant à notre pratique au quotidien. Oui, nos langues sont pleines de proverbes, adages et maximes magnifiant l’enfant, placé au centre de nos vies, et assurance de notre avenir.

Lire la suite...

Une bonne nouvelle ?

Note utilisateur:  / 0

Le Club de Paris vient de faire don au Congo d’une remise de dette de quelques milliards. Jusqu’en décembre de cette année, Brazzaville ne s’acquittera pas du service qui s’attache à cette dette, en raison du fait que beaucoup de nos ressources mobilisables ont été mises dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Ou qu’elles n’ont pu être mobilisées, précisément, du fait des confinements qui ont paralysé les économies.

Lire la suite...

Mort en direct

Note utilisateur:  / 0

La société de communication dans laquelle le 21è siècle nous a fait entrer est un véritable miroir. Elle nous donne à voir les beautés et les laideurs du monde. Nous les voyons en même temps. Elles suscitent en nous les mêmes émotions. Et nous pleurons, nous indignons ou nous angoissons en même temps. L’effroyable hécatombe que cause l’épidémie du Coronavirus fait trembler de crainte.

Lire la suite...

Informations supplémentaires