Après l’attentat terroriste contre le journal Charlie Hebdo : Denis Sassou-Nguesso condamne un acte terroriste horrible, lâche et ignoble

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dans une lettre adressée à son homologue français, François Hollande, en date du 8 janvier 2015, le président de la République, Denis Sassou-Nguesso, a exprimé sa «vive émotion» à la suite de l’attentat perpétré contre le journal Charlie Hebdo, à Paris. Voici un large extrait de cette missive.
«Monsieur le président, c’est avec une vive émotion que j’ai appris l’odieux attentat perpétré contre le siège du journal Charlie Hebdo, attentat qui a occasionné plusieurs morts et blessés.


Au nom du gouvernement et du peuple congolais, je condamne cet acte terroriste horrible, lâche et ignoble qui n’est pas seulement une vile agression contre la France, mais une atteinte contre la liberté d’expression, pilier majeur de la démocratie.
Je m’incline devant la mémoire des victimes de cette barbarie et vous prie d’accepter mes condoléances les plus émues ainsi que l’expression de la solidarité du peuple congolais avec le peuple français et de sa compassion avec les familles durement éprouvées. Très haute considération».

Informations supplémentaires